L’empreinte et la rature : propos mêlés sur les œuvres de V. Novarina, N. Renaude et D. Lemahieu

Résumé : La question de la rature et de la trace se pose en regard des techniques et des outils de travail d’aujourd’hui : de plus en plus, écrire, c’est produire du texte clavier en main. L’usage de la machine et de l’ordinateur — parce qu’ils permettent de penser le texte dans ses possibles agencements, dans son caractère hypertextuel et non plus linéaire —, ouvre le geste de composition à d’autres travers, d’autres accidents, d’autres facilités aussi. De nouvelles préoccupations relatives aux conditions de production du texte sont apparues depuis une vingtaine d’années chez les auteurs : l’arrivée de la machine dans l’atelier d’écriture a considérablement bouleversé les pratiques d’écriture en multipliant les perspectives formelles et en rendant plus malléable le monolithisme d’un texte ; elle marque aussi le passage à de nouvelles exigences.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01406175
Contributor : Céline Hersant <>
Submitted on : Wednesday, November 30, 2016 - 7:29:55 PM
Last modification on : Friday, March 24, 2017 - 9:36:04 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01406175, version 1

Collections

Citation

Céline Hersant. L’empreinte et la rature : propos mêlés sur les œuvres de V. Novarina, N. Renaude et D. Lemahieu. Flávia Goulart Mota Garcia Rosa, Cássia Lopes Raimundo Matos de Leão. Tempo de Dramaturgias , Editora EDUFBA, p. 31-51, 2014, 978-85-232-1138-7. ⟨http://www.edufba.ufba.br/⟩. ⟨halshs-01406175⟩

Share

Metrics

Record views

52