Reconnaître une déesse ailée au caducée

Résumé : À partir d’un petit corpus d’images de vases crées entre 480 et 430 avant notre ère, l’idée est de chercher à comprendre comment l’on peut identifier ou confondre des déesses ailées tenant un caducée. L’enquête se focalise sur trois figures divines : Iris la messagère, Niké la Victoire et Éos l’Aurore. Mais dans le polythéisme grec et dans ce niveau de lecture bien particulier de la religion grecque que représentent les images des dieux, ces trois déesses ne peuvent être réduites à ces simples définitions. C’est pourquoi des images ont pu parfois laisser perplexes. Que ce soit dans l’association d’une représentation et d’une inscription ou dans l’ajout d’un attribut dans une scène iconographique connue, les auteurs ont voulu reconnaître telle ou telle déesse. L’intention est ici de reprendre différents travaux et de tenter d’appréhender ce que les peintres antiques ont voulu montrer à travers ce que les chercheurs modernes ont voulu démontrer.
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01405179
Contributeur : Annaïg Caillaud <>
Soumis le : mardi 29 novembre 2016 - 16:01:42
Dernière modification le : jeudi 6 décembre 2018 - 01:49:50

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01405179, version 1

Collections

Citation

Annaïg Caillaud. Reconnaître une déesse ailée au caducée. Cahiers "Mondes Anciens" , ANHIMA, 2016. 〈halshs-01405179〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

110