Femmes en réseau et centralisation romaine : le gouvernement des carmélites de France au XXe siècle

Résumé : Femmes en réseau et centralisation romaine : En 1953, c'est le première fois, depuis l'introduction de la réforme thérésienne en France (1604), que les carmélites franchissent leur clôture pour se rassembler. Et la cause de ce rassemblement est romaine : il s'agit d'une réponse à la publication, en novembre 1950, de la Constitution apostolique Sponsa Christi. Au XX e siècle, après des siècles de stabilité, la législation romaine impose aux moines et aux moniales une série de révisions qui sont à l'origine de profondes transformations, notamment institutionnelles. Chez les moniales particulièrement, la question du gouvernement est une question avant tout religieuse : il s'agit de vivre ensemble dans l'union, pour mieux réaliser sa vocation personnelle, c'est-à-dire l'union à Dieu par la vie érémitique contemplative. La valorisation de l'appartenance à un Ordre religieux ne se comprend cependant que mise en relation avec celle de l'autonomie des monastères féminins les uns par rapport aux autres. Si ce principe d'organisation n'est pas, loin s'en faut, l'apanage du carmel féminin, ce dernier y est particulièrement attaché. La virulence des controverses autour des textes et des traditions, qui scandent la renaissance et l'expansion du Carmel français aux XIX e et XX e siècles, témoigne de l'importance de ce qui se joue, dans la vie religieuse féminine, autour de la question du gouvernement : doit-on, pour être pleinement « de l'Ordre », chercher à obtenir de Rome d'être placé sous la juridiction des carmes, ou bien cultiver la glorieuse singularité, l'Observance française héritée de Pierre de Bérulle ? L'unité peut-elle se concevoir en dehors d'une organisation hiérarchique qui place les couvents féminins sous l'autorité des supérieurs provinciaux carmes ? Au XX e siècle, les carmélites se voient contraintes de prendre à bras-le-corps, et collectivement, la question de leur gouvernement.
Type de document :
Article dans une revue
Les Carnets du LARHRA, LARHRA, 2015, Gouverner l'Eglise au XXe siècle, p. 109-131
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [1 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01404512
Contributeur : Antoinette Guise Castelnuovo <>
Soumis le : lundi 28 novembre 2016 - 17:59:15
Dernière modification le : mercredi 31 octobre 2018 - 12:24:21

Fichier

2015-Guise-Castelnuovo-gouvern...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01404512, version 1

Collections

Citation

Antoinette Guise Castelnuovo. Femmes en réseau et centralisation romaine : le gouvernement des carmélites de France au XXe siècle. Les Carnets du LARHRA, LARHRA, 2015, Gouverner l'Eglise au XXe siècle, p. 109-131. 〈halshs-01404512〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

154

Téléchargements de fichiers

100