Talmont, une forteresse Plantagenêt (XIIe-XIIIe siècle)

Résumé : Depuis les publications de Léon Ballereau et de Gaston Loquet à la fin du XIXe siècle, Richard Cœur de Lion est considéré comme l'un des principaux maîtres d'ouvrage du château de Talmont. pour renforcer l'enceinte en pierre te la tour maîtresse de cet ancien castrum, le comte du Poitou et duc d'Aquitaine aurait bâti à la fois le grand éperon triangulaire, la chemise avec sa tour-porte à passage coudé ainsi que la seconde enceinte et plusieurs ouvrages de flanquement. Les arguments avancés reposent à la fois sur sa titulature de seigneur de Talmont, le contexte géostratégique des années 1180-1190, ou l'ampleur et l'homogénéité du programme architectural lis en œuvre. Au regard de l'intérêt porté habituellement par Richard à la construction de châteaux ou au renforcement de leurs défenses, d'abord en Poitou puis en Normandie, l'hypothèse semble crédible mais repose surtout sur des présomptions liées au contexte historique. les recherches récentes, par le biais de l'archéologie et des sources écrites, tendent à nuancer cette thèse.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Nicolas Prouteau. Richard Cœur de Lion : entre mythes et réalités, Snoeck, pp.88-91, 2016, 978-94-6161-323-3
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01404274
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : lundi 28 novembre 2016 - 15:17:26
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:23:44

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01404274, version 1

Collections

Citation

Nicolas Prouteau. Talmont, une forteresse Plantagenêt (XIIe-XIIIe siècle). Nicolas Prouteau. Richard Cœur de Lion : entre mythes et réalités, Snoeck, pp.88-91, 2016, 978-94-6161-323-3. 〈halshs-01404274〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

43