La défense de la Syrie-Palestine des Achéménides aux Lagides : Histoire et archéologie des fortifications à l'ouest du Jourdain de 532 à 199 avant J.-C. avec Appendices sur Jérusalem et sur les ouvrages fortifiés de Transjordanie et du Nord du Sinaï

Résumé : À la suite de l’élargissement du champ de la recherche historique, les fortifications ont été considérées comme « fait de civilisation » (Y. Garlan) et dignes d’intérêt de la part des historiens. Cette étude tente de montrer comment les fortifications peuvent être des marqueurs politiques sur un territoire donné qui, lorsqu’elles sont datées avec assez de fiabilité, aident à appréhender l’impact territorial du pouvoir qui les a érigées, sans oublier de prendre en compte le rôle possible des populations locales. Les ouvrages fortifiés, selon leur conception, leur implantation géographique, leur isolement ou leur place au sein d’un réseau défensif, les techniques de construction qu’ils présentent, peuvent être porteurs d’informations fondamentales et ouvrir de nouvelles perspectives à l’étude historique d’une région, au même titre que les villes (re)fondées ou le réseau viaire. Ainsi, les études régionales à caractère historique sur l’organisation défensive de régions du monde grec se sont multipliées au cours des dernières années, mais la côte syro-palestinienne demeurait oubliée : depuis la tentative de Maurice Dunand, il y a plus de 40 ans, pour l’époque achéménide, et celle de Pierre Leriche, il y a près de 30 ans, pour l’époque hellénistique, aucune synthèse historique d’ensemble n’a été conduite sur les fortifications de Cisjordanie à l’exception d’approches micro-régionales. De plus, les périodes achéménide et hellénistique, le plus souvent indifférenciées, sont restées longtemps les parents pauvres des études archéologiques et historiques en Méditerranée orientale. Cet ouvrage se propose donc de combler une double lacune. La « Syrie-Palestine », pour reprendre l’expression d’Hérodote, est ici étudiée dans son rôle stratégique pour les différentes puissances qui ont contrôlé la région entre 359 et 199 avant J.-C., c’est-à-dire pour les Achéménides d’abord, puis pour les Successeurs d’Alexandre III de Macédoine et les Lagides. Des évolutions sont également distinguées au sein de ces deux longues périodes. Les puissances locales ne sont pas oubliées puisque les souverains phéniciens, égyptiens et chypriotes ont également disputé cette région au pouvoir achéménide avant que la Syrie méridionale ou Syrie-Phénicie ne passe sous le contrôle des Ptolémées. Le premier volume, après une présentation critique des sources (chap. 1), présente la synthèse historique de cette étude des fortifications de Cisjordanie qui confirme le renouveau de la recherche sur les Achéménides en s’intéressant à la partie occidentale de la Transeuphratène (chap. 2 à 4), tout en mettant en lumière la période de transition macédonienne et lagide (chap. 5 et 6) dans une région où la période hellénistique considérée est le plus souvent celle correspondant au pouvoir séleucide ou hasmonéen sur la région et très rarement la haute époque hellénistique. Cette synthèse s’achève sur une étude comparatiste des techniques de constructions des ouvrages fortifiés (chap. 7) qui replace les fortifications de Cisjordanie (Israël et territoires sous autorité palestinienne) dans leur contexte régional en les comparant à celles des pays voisins (Chypre, Égypte, Jordanie, Liban, Syrie...). Le deuxième volume rassemble le catalogue raisonné des ouvrages fortifiés étudiés en Cisjordanie complété par trois appendices qui inventorient les vestiges fortifiés de Jérusalem, de Transjordanie et de la région côtière située au Nord du Sinaï. L’ouvrage est accompagné de quatre cartes de synthèse historique et de nombreuses illustrations et comporte une très riche bibliographie.
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
J. Gabalda. Peeters, 2 volumes, 2014, La défense de la Syrie-Palestine des Achéménides aux Lagides, 978-2-85021-234-5. 〈http://www.peeters-leuven.be/boekoverz_print.asp?nr=10199〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01403917
Contributeur : Claire Balandier <>
Soumis le : lundi 28 novembre 2016 - 10:14:34
Dernière modification le : jeudi 6 décembre 2018 - 01:50:53

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01403917, version 1

Collections

Citation

Claire Balandier. La défense de la Syrie-Palestine des Achéménides aux Lagides : Histoire et archéologie des fortifications à l'ouest du Jourdain de 532 à 199 avant J.-C. avec Appendices sur Jérusalem et sur les ouvrages fortifiés de Transjordanie et du Nord du Sinaï. J. Gabalda. Peeters, 2 volumes, 2014, La défense de la Syrie-Palestine des Achéménides aux Lagides, 978-2-85021-234-5. 〈http://www.peeters-leuven.be/boekoverz_print.asp?nr=10199〉. 〈halshs-01403917〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

163