Peace in History and Heritage. Some thoughts on a Museum of Peace in Northern Ireland

Résumé : En tant que discipline universitaire, l’histoire s’est traditionnellement davantage attachée aux conflits qu’à la paix. De même, le patrimoine bâti ou culturel, en tant que marqueur identitaire, a tendance à exclure plutôt qu’à inclure. Dans l’Irlande du Nord d’après les Troubles, le débat sur le traitement du passé, à la fois dans l’historiographie et dans les musées, bat son plein. Cet article a trois objectifs. Je souhaite tout d’abord proposer une réflexion sur les caractéristiques méthodologiques de l’écriture de l’Histoire et sa tendance à exclure la paix du récit historique. J’aborderai ensuite le traitement problématique des Troubles dans les musées nord-irlandais depuis la fin du conflit. Ceci me conduira à proposer un changement d’approche dans la représentation de l’histoire, privilégiant la paix au conflit. J’examinerai les modalités et les conséquences d’un tel basculement en imaginant ce que pourrait être un Musée pour la Paix en Irlande du Nord.
Type de document :
Article dans une revue
E-rea - Revue électronique d’études sur le monde anglophone, Laboratoire d’Études et de Recherche sur le Monde Anglophone, 2012, 〈http://erea.revues.org/2825〉. 〈10.4000/erea.2825〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01402621
Contributeur : Karine Bigand <>
Soumis le : jeudi 24 novembre 2016 - 22:11:57
Dernière modification le : dimanche 17 décembre 2017 - 21:08:02

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Karine Bigand. Peace in History and Heritage. Some thoughts on a Museum of Peace in Northern Ireland. E-rea - Revue électronique d’études sur le monde anglophone, Laboratoire d’Études et de Recherche sur le Monde Anglophone, 2012, 〈http://erea.revues.org/2825〉. 〈10.4000/erea.2825〉. 〈halshs-01402621〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

48