Productions, commerces et consommation du fer dans le sud de la Gaule de la Protohistoire à la domination romaine

Résumé : En Gaule du Sud, si le travail du fer apparaît durant la Protohistoire, la généralisation de cet artisanat s’étend sur la longue durée sous des influences continentales et méditerranéennes, à l’interface des mondes indigènes et classiques. Il s’agit donc ici de discuter des parts des héritages gaulois et de la colonisation romaine dans le développement des débuts de la métallurgie du fer en Gaule méditerranéenne sous la forme d’un état des lieux critique mené́ à partir de la documentation archéologique disponible. Le raisonnement s’inscrit dans la longue durée, depuis l’apparition des premières pièces ferreuses aux VIIIe-VIIe s. av. J.-C. jusqu’à la domination de l’Empire romain, autour de quatre problématiques complémentaires : quelle est la place du fer dans la culture matérielle des différentes sociétés, quelle est l’ampleur des activités de forge installées dans le tissu de peuplement, quelles sont les stratégies d’exploitation des gisements de minerai de fer adoptées et, enfin, quels sont les réseaux et les standards de commercialisation en gros de ce matériau qui se développent dans le Sud de la Gaule entre la Protohistoire et l’Empire romain ?
Type de document :
Article dans une revue
Gallia : archéologie de la France antique latine, CNRS éditions, 2014, 71/2, pp.47-67
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01402609
Contributeur : Gaspard Pagès <>
Soumis le : jeudi 24 novembre 2016 - 21:36:13
Dernière modification le : vendredi 14 septembre 2018 - 09:56:03

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01402609, version 1

Collections

Citation

Gaspard Pagès. Productions, commerces et consommation du fer dans le sud de la Gaule de la Protohistoire à la domination romaine. Gallia : archéologie de la France antique latine, CNRS éditions, 2014, 71/2, pp.47-67. 〈halshs-01402609〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

70