Des "Paroles d'Afrique" dans un musée : de la valorisation à la transmission

Résumé : Depuis les travaux pionniers de Geneviève Calame-Griaule, la parole dans toutes ses modalités est devenue un objet d’étude en soi pour les ethnologues, et plus précisément pour les ethnolinguistes. Une exposition consacrée aux « Paroles d’Afrique » a été présentée au musée d’Ethnographie de Bordeaux, avec pour objectif de questionner les dimensions sociales, culturelles et politiques de la parole – orale comme écrite – sur le continent africain. Il s’agissait d’un véritable défi muséographique, car le propos n’était pas seulement de faire connaître ces paroles, mais aussi d’en faire ressentir les effets aux visiteurs par le son, l’image et des objets. Nous montrerons dans cet article comment nous avons cherché à partager avec le public nos questionnements sur les manières diverses et complexes qu’ont les sociétés africaines actuelles d’appréhender, d’organiser, de conserver et de mettre en valeur cet immatériel par excellence qu’est la parole.
Type de document :
Article dans une revue
Journal des Africanistes, Société des Africanistes, 2015, Sur les pas de Geneviève Calame-Griaule, 85 (1-2), pp.44-78. 〈http://africanistes.revues.org〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01401135
Contributeur : Sandra Bornand <>
Soumis le : mardi 22 novembre 2016 - 23:29:23
Dernière modification le : jeudi 25 janvier 2018 - 11:32:05

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01401135, version 1

Collections

Citation

Sandra Bornand, Cécile Leguy. Des "Paroles d'Afrique" dans un musée : de la valorisation à la transmission. Journal des Africanistes, Société des Africanistes, 2015, Sur les pas de Geneviève Calame-Griaule, 85 (1-2), pp.44-78. 〈http://africanistes.revues.org〉. 〈halshs-01401135〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

106