Cittadinanza e identità come ethos e habitus

Résumé : Discuter des concepts de citoyenneté et d’identité n’a jamais était neutre, tant les implications politiques de ceux-ci traversent nos prisent de positions et nos postures sur le monde. En montrant la citoyenneté comme la résultante d’un rite d’institution qui institue et qui définit les règles de conduites à adopter en société, c’est-à-dire l'ethos. En montrant aussi, l’identité comme l’expression et l’argument des dispositions intériorisées à travers le processus de socialisation, nommé l’habitus. En montrant finalement, l’imbrication produite par ces deux concepts au sein de chaque groupe d’individus. Nous dévoilons les mécanismes de conservation du territoire où s’édifient, se confèrent, se produisent et se reproduisent les arguments d’une représentation intégrée de l’unicité des groupes et de leurs intérêts. Cet article nous engage à comprendre que la pérennité d’un territoire symbolique et physique, là où se produit la construction de la citoyenneté et de l’identité, dépend de la capacité sociale à inclure l’Autre en intégrant ses intérêts. C’est par cette pratique sociale que les sociétés ont jusqu’aujourd’hui assuré leur conservation et c’est inéluctablement par cela même qu’elles continueront à le faire.
Type de document :
Article dans une revue
Mondo Migranti, Franco Angeli, 2009, Sulle frontiere agency e catture
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01399643
Contributeur : Raul Morales La Mura <>
Soumis le : dimanche 20 novembre 2016 - 10:20:39
Dernière modification le : lundi 21 novembre 2016 - 01:04:28

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01399643, version 1

Collections

Citation

Raul Morales La Mura. Cittadinanza e identità come ethos e habitus. Mondo Migranti, Franco Angeli, 2009, Sulle frontiere agency e catture. 〈halshs-01399643〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

73