CAFE : L’expérience américaine des normes de consommation appliquées aux voitures particulières

Abstract : 1.En 14 ans, de 1975 à 1989, la consommation des voitures neuves produites aux États-Unis a été réduite de moitié. Ce résultat spectaculaire peut être mis au crédit de CAFE (pour “Corporate Average Fuel Economy”) une politique fédérale qui impose aux constructeurs une norme moyenne de consommation pour les voitures qu’ils mettent sur le marché. 2.Acteur de cette politique, le ministère de l’Environnement (EPA) est chargé de mesurer la consommation moyenne de chaque nouveau modèle. La direction des Routes (NHTSA) calcule la consommation moyenne de la gamme des voitures vendues par un constructeur en pondérant la consommation de chaque modèle par sa part dans les ventes du constructeur. Si la consommation moyenne obtenue est supérieure à la norme CAFE, le constructeur doit payer une pénalité proportionnelle au dépassement et au nombre total de voitures vendues. 3.Ce système a été appliqué en 1978 pour les voitures et en 1982 pour les utilitaires légers. Au cours de la première décennie d’existence de CAFE, les normes ont été régulièrement rendues plus sévères, mais en 1990 le mouvement a été stoppé et depuis les normes connaissent un palier à 8,6 l/100km pour les voitures et 11,4 pour les utilitaires légers. 4.Ce gel du programme a été obtenu par les constructeurs américains qui ont accusé CAFE d’avantager les constructeurs étrangers et d’aggraver les crises cycliques qu’ils ont traversées en 1983 et 1992. Il est vrai que leur part de marché avait chuté de 85% à 60% depuis le début du programme. 5.Outre cette accusation, les (nombreux) détracteurs de CAFE lui adressent plusieurs reproches, parfois contradictoires. En poussant les constructeurs à faire des voitures plus légères et donc moins sûres, CAFE serait responsable de près de 500 morts supplémentaires par an dans les accidents de la route. En réduisant la consommation des voitures, et donc leur coût de fonctionnement CAFE aurait causé un allongement plus que proportionnel des kilométrages parcourus. En renchérissant le prix des voitures neuves CAFE aurait ralenti le renouvellement du parc et donc son évolution vers des véhicules moins gourmands et moins polluants. Enfin l’efficience même de CAFE est mise en cause par ceux qui pensent que l’amélioration des consommations s’explique plus par l’évolution normale de la technologie et par le renchérissement des prix de l’essence que par l’effet de la réglementation. Ces critiques émanent de chercheurs réputés et sont relayées par des lobbies puissants. Elles sont argumentées et l’objet d’une vive controverse avec les chercheurs des groupes de pression favorables à l’environnement. 6.Nous avons analysé les éléments du débat. Notre sentiment est que CAFE a porté ses fruits. Que seule la situation politique empêche la reprise du programme, mais que d’autres politiques moins conflictuelles prendront le relais pour conduire les constructeurs américains à produire des véhicules d’une meilleure efficacité énergétique. Malheureusement, les prix des carburants et les gains de productivité dans l'industrie automobile sont tels que les consommateurs portent leurs choix vers des véhicules toujours plus gros, plus puissants et mieux équipés. La course de vitesse engagée entre montée en gamme et amélioration énergétique des modèles a une issue encore incertaine. 7.On peut cependant penser que quand le public américain aura pris conscience du problème de l’effet de serre il sera disposé à accepter des mesures qui augmenteront le coût de la mobilité.
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
2000
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [21 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01399394
Contributeur : Richard Darbéra <>
Soumis le : vendredi 18 novembre 2016 - 17:29:55
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:19:09
Document(s) archivé(s) le : lundi 20 mars 2017 - 21:23:25

Fichier

RD00-Cafe.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01399394, version 1

Collections

Citation

Richard Darbéra. CAFE : L’expérience américaine des normes de consommation appliquées aux voitures particulières. 2000. 〈halshs-01399394〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

187

Téléchargements de fichiers

545