LGV Tours-Bordeaux : temps disponible à destination et effet vitesse

Résumé : Le nombre de dessertes est au cœur du débat actuel sur le projet de ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique (SEA) Tours-Bordeaux. Or la seule prise en compte du nombre total de dessertes ne permet pas de répondre aux besoins des différents acteurs du projet. En effet, cet indicateur n’est pas suffisant pour une évaluation pertinente de l’offre de transport. L’étude de l’accessibilité demande une estimation simultanée de l’offre et de la demande de transport. L’élaboration d’un indicateur pertinent d’analyse de l’accessibilité doit nécessairement prendre en compte le programme d’activités des individus, à l’origine de leur déplacement.
Type de document :
Article dans une revue
Transports (ISSN 0564-1373), 2016, N° spécial vitesse, hommage à Marc Wiel, pp.43-50
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01398722
Contributeur : Martine Sefsaf <>
Soumis le : jeudi 17 novembre 2016 - 16:23:44
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:27:48
Document(s) archivé(s) le : jeudi 16 mars 2017 - 16:51:39

Fichier

Transports_N495_2016_LGV.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

mis en ligne avec l'aimable autorisation de l'éditeur, EMH

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01398722, version 1

Citation

Alain Bonnafous, Minghui Chen, Paul Joho, Elodie Manceau-Antoniazzi. LGV Tours-Bordeaux : temps disponible à destination et effet vitesse. Transports (ISSN 0564-1373), 2016, N° spécial vitesse, hommage à Marc Wiel, pp.43-50. 〈halshs-01398722〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

113

Téléchargements de fichiers

38