« Le patient s’appelle Anna Dubrovnik. » Proposition méthodologique pour l’étude de la dimension « genre » dans les manuels de français pour allophones

Résumé : Depuis plusieurs décennies, les recherches se sont développées en France sur les manuels scolaires et les représentations qui construisent leur discours du point de vue du genre, pour proposer des outils méthodologiques permettant de relever et d’évaluer les rapports sociaux de sexe. Cet article présente un outil élaboré pour étudier les rapports sociaux de sexe dans des manuels spécifiques issus de la didactique des langues étrangères (DLE), des manuels de français langue étrangère (FLE) destinés à des adultes allophones. À partir d’un emprunt méthodologique fait à Brugeilles et Cromer (2005), nous montrons comment les particularités du champ FLE obligent à moduler cet outil, pour en créer une version adaptée qui croise au mieux genre et DLE. Nous proposons une trame de grille modulaire dont nous invitons les chercheur·e·s à se saisir afin de poursuivre les investigations dans ce champ.
Type de document :
Article dans une revue
LIDIL - Revue de linguistique et de didactique des langues, ELLUG, 2016, 54, 〈https://lidil.revues.org/4110〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01397364
Contributeur : Maude Vadot <>
Soumis le : mardi 15 novembre 2016 - 17:06:23
Dernière modification le : jeudi 19 juillet 2018 - 16:44:03

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01397364, version 1

Collections

Citation

Maude Vadot, Grâce Ranchon. « Le patient s’appelle Anna Dubrovnik. » Proposition méthodologique pour l’étude de la dimension « genre » dans les manuels de français pour allophones. LIDIL - Revue de linguistique et de didactique des langues, ELLUG, 2016, 54, 〈https://lidil.revues.org/4110〉. 〈halshs-01397364〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

53