Rêver ma maison pour habiter le monde

Résumé : ’habitat y est rêvé, pensé, bâti et souvent habité par les héros. Créées par Albertine (Les gratte-ciel , La Joie de Lire, 2013), Edmée Cannard (Ma maison bleue , Rue du Monde, 2007), Fabienne Cinquin (Dans ma ville, il y a… , Ricochet, 2011), Gaëtan Dorémus (Frigo vide , Seuil Jeunesse, 2009), Max Ducos (Jeu de piste à Volubilis , Sarbacane, 2006), Colin Thompson (A la recherche de l’Atlantide , Circonflexe, 2008), ces architectures imaginaires nous dévoilent peut-être ce que seront les maisons de demain. A l’inverse, inspirées d’habitations bien réelles comme chez Virginia Lee Burton (The Little House , Boston : Houghton Mifflin, 1942), Bernadette Després (Nicole au quinzième étage , La Farandole, 1969), Pierre Probst (La Maison de Caroline , Hachette, 1956), David François (De briques & de sang , Casterman, 2010), elles nous amènent à une certaine nostalgie sur le temps qui passe et un certain bonheur perdu. Qu’elles soient sorties de la tête d’Aleksandra et Daniel Mizielinski (Mamoko, 50 histoires dans la ville , Didier Jeunesse, 2010), de Miroslav Sasek (This is Paris , Casterman, 1959) de David Roberts (Iggy Peck l’Architecte , Sarbacane, 2009), ou d’André François (Little Boy Brown , J.B. Lippincott Company, 1949), ces constructions sont empreintes de poésie.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01396111
Contributor : Christophe Meunier <>
Submitted on : Monday, November 14, 2016 - 12:39:25 AM
Last modification on : Thursday, November 21, 2019 - 2:36:09 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01396111, version 1

Citation

Christophe Meunier. Rêver ma maison pour habiter le monde. Centre André François, 2015, Rêver ma maison pour habiter le monde, 9791094008010. ⟨halshs-01396111⟩

Share

Metrics

Record views

269