Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Anaphore nominale infidèle et hyperonymie : le rôle du genre textuel

Résumé : Cet article s'intéresse à l'anaphore nominale lorsque celle-ci instaure (ou s'appuie sur) une relation d'hyperonymie entre des segments nominaux. On sait en effet que c'est une des relations qui peut exister entre l'élément anaphorisé et l'anaphoriqu. L'hypothèse à l'origine de cet article est que la reprise anaphorique dite infidèle pourrait jouer le rôle de marqueur d'hyperonymie particulièrement pour les manuels spécialisés. Pour que l'anaphore infidèle puisse être considérée comme un marqueur d'hyperonymie dans les manuels techniques, il faudrait que cette interprétation hyperonymique soit très fréquente dans ce genre de textes. On voit dans l'article que l'analyse de données réelles permet de mettre au jour des fonctionnements bien plus élaborés, qui ne concernent pas la seule dimension quantitative et qui permettent d'ouvrir des perspectives sur le phénomène de l'anaphore nominale.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

Cited literature [16 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01381784
Contributor : Anne Condamines Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, October 14, 2016 - 5:00:39 PM
Last modification on : Wednesday, November 17, 2021 - 12:31:03 PM

File

article2.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01381784, version 1

Citation

Anne Condamines. Anaphore nominale infidèle et hyperonymie : le rôle du genre textuel. Revue de Sémantique et Pragmatique, Presses de l'Université d'Orléans, 2005, pp.23-42. ⟨halshs-01381784⟩

Share

Metrics

Record views

460

Files downloads

2569