Actionnariat salarié, gouvernance et performance de l’entreprise : une étude de cas économétrique portant sur un groupe français coté

Résumé : L’actionnariat salarié transforme l’exercice des relations de pouvoir dans l’entreprise en pacifiant les relations entre actionnaires, dirigeants et salariés (ou dit autrement en alignant les intérêts de ces mêmes acteurs). Il constitue, dans la trilogie proposée par Chassagnon (2011)1, une forme de pouvoir de jure que l’on retrouve historiquement au coeur de l’entreprise capitaliste (une sorte de version étendue et adogmatique de l’interprétation propriétaire, voir Chassagnon et Hollandts, 2014) et qui sert sa dynamique concurrentielle et ses conditions de création de valeur.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [53 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01372445
Contributor : Virgile Chassagnon <>
Submitted on : Tuesday, April 23, 2019 - 9:11:43 AM
Last modification on : Thursday, May 9, 2019 - 10:30:23 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01372445, version 1

Collections

Citation

Nicolas Aubert, Virgile Chassagnon, Xavier Hollandts. Actionnariat salarié, gouvernance et performance de l’entreprise : une étude de cas économétrique portant sur un groupe français coté. Revue d'économie industrielle , Éd. techniques et économiques ; De Boeck Université, 2016, 154 (2), ⟨https://www.cairn.info/revue-d-economie-industrielle-2016-2-page-151.htm⟩. ⟨halshs-01372445⟩

Share

Metrics

Record views

398

Files downloads

40