Rhétorique de la terreur après les attentats parisiens : réflexions sur l’émergence de quelques phrasèmes

Résumé : Alors qu’en 2015, Paris plongeait dans la tétanie et le deuil suite à deux vagues d’attentats, le discours médiatique était quant à lui bien vivant, martelant les mêmes nouvelles à la radio, dans la presse papier et à la télévision. Dans ces périodes de stupeur collective, les médias occupent l’espace de discours public plus qu’à tout autre moment. De nouvelles expressions se font jour et sont relayées en boucle pour être ensuite adoptées, écartées ou oubliées. Cet article a pour objectif d’en analyser quelques-unes, particulièrement marquantes par leur vivacité dans les jours et semaines suivant les attentats. Ces expressions y sont présentées sous deux perspectives : les unes disent la terreur, les autres l’être-ensemble. Elles sont à la fois le reflet d’un temps traumatisant et de tâtonnements sémantiques.
Type de document :
Article dans une revue
ELIS - Echanges de linguistique en Sorbonne, Université Paris Sorbonne, 2016, 4 (1), pp.60-89. <elis.hypotheses.org>
Liste complète des métadonnées


https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01344525
Contributeur : Pierre-Yves Modicom <>
Soumis le : mardi 12 juillet 2016 - 10:19:51
Dernière modification le : mardi 19 juillet 2016 - 01:02:07

Fichier

ELIS 4.1. 2016_Espinat.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01344525, version 1

Collections

Citation

Marine Espinat. Rhétorique de la terreur après les attentats parisiens : réflexions sur l’émergence de quelques phrasèmes. ELIS - Echanges de linguistique en Sorbonne, Université Paris Sorbonne, 2016, 4 (1), pp.60-89. <elis.hypotheses.org>. <halshs-01344525>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

93

Téléchargements du document

504