Traiter l'excès par l'excès : la logique auto-immunitaire de la pénalisation des transmissions individuelles du virus du sida

Résumé : La problématique de l’excès a une dimension normative évidente, qu’il s’agisse de renvoyer à une description particulière d’un état du monde ou à une évaluation positive ou négative de celui-ci. Dès le moment que l’excès « qualifie » une action ou un objet, il renvoie à la contingence de la norme et à son caractère historique : ce qui est considéré comme excessif n’a aucune objectivité particulière et nous renseigne en premier lieu sur l’agent ou l’institution qui qualifie l’excès et stabilise ainsi sa propre norme. Contrairement à l’ordre du droit, qui qualifie et quantifie l’excès dans un objectif de régulation et de contrainte, les sciences sociales ne peuvent adopter qu’une posture nominaliste relativement à l’excès, consistant à comprendre les configurations dans lesquelles il est imputé. Comme la folie pour Foucault, on pourrait considérer que l’excès n’existe pas afin d’en mieux établir la généalogie…
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01344343
Contributor : Magali Vautelin <>
Submitted on : Tuesday, July 19, 2016 - 1:53:46 PM
Last modification on : Wednesday, July 4, 2018 - 11:14:08 PM

File

Traiter l'excès par l'excès ...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01344343, version 1

Collections

Citation

Alexandre Jaunait. Traiter l'excès par l'excès : la logique auto-immunitaire de la pénalisation des transmissions individuelles du virus du sida. Mbongo Pascal. L'excès, l'hypermodernité, entre droit et politique, Mare et Martin, pp.155-172, 2012, Droit et science politique, 978-2-84934-095-0. ⟨http://www.mareetmartin.com/livre/pascal-mbongo_l-exces⟩. ⟨halshs-01344343⟩

Share

Metrics

Record views

79

Files downloads

190