Nationalismes sexuels ? Reconfigurations contemporaines des sexualités et des nationalismes

Résumé : Le terme de nationalisme sexuel pose une liaison sémantique entre deux « objets » qui peuvent non seulement apparaître comme renvoyant à des réalités distinctes, mais qui renvoient également à des champs d’investigation en histoire et en sciences sociales dont les résultats et les méthodologies ne se sont pas toujours recoupés. Pourtant, les recherches sur les processus de production des identités nationales d’une part et celles consacrées à la production des identités de genre et de sexualité ne connaissent pas aujourd’hui une intrication qui serait radicalement nouvelle. De nombreux travaux ont en effet montré que les nationalismes, dans leurs processus de construction, s’appuient sur des stéréotypes de genre et de sexualité. Ils ont historiquement contribué à la production d’identités sexuelles qui ne se développent pas de façon spontanée, comme des espaces de subjectivités autonomes renvoyant à des réalités sociales « en soi ». Dans le prolongement des méthodologies développées autour des théorisations de l’intersectionnalité et des études postcoloniales, les identités nationales comme les identités sexuelles apparaissent comme des objets intriqués dont les modes de production renvoient au caractère consubstantiel des rapports sociaux.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01344176
Contributor : Magali Vautelin <>
Submitted on : Monday, July 11, 2016 - 2:19:52 PM
Last modification on : Wednesday, July 4, 2018 - 11:14:08 PM

Identifiers

Collections

Citation

Amélie Le Renard, Elisabeth Marteu, Alexandre Jaunait. Nationalismes sexuels ? Reconfigurations contemporaines des sexualités et des nationalismes. Raisons politiques, Presses de Science Po, 2013, Nationalismes sexuels, 1 (49), pp.5-23. ⟨https://www.cairn.info/revue-raisons-politiques-2013-1-page-5.htm⟩. ⟨10.3917/rai.049.0005⟩. ⟨halshs-01344176⟩

Share

Metrics

Record views

731