Compte rendu de l'ouvrage de Adam S. Cohen. — The Uta Codex. Art, Philosophy, and Reform in Eleventh-Century Germany. University Park, Pennsylvania State University Press, 2000.

Résumé : Fruit d'une thèse de doctorat en histoire de l'art du Moyen Âge soutenue par l'auteur à l'université Johns Hopkins sous la direction du Professeur Herbert Kessler, voici un livre magnifique sur l'un des monuments majeurs de l'enluminure ottonienne. Il s'agit d'une monographie, fort complète et d'une très grande richesse, réalisée dans le même esprit que l'ouvrage publié par Robert Deshman sur le béné-dictionnaire d'Ethelwold, privilégiant l'étude exhaustive du document. Le manuscrit dont il est question ici est le fameux lectionnaire ou évangéliaire exécuté autour de 1025 à Regensburg (Ratisbonne), mais connu des spécialistes par l'expression d'Uta codex, du nom d'une abbesse de Niedermiinster dans le premier quart du XIe s. Le manuscrit est aujourd'hui conservé à la Staatsbibliothek de Munich où il porte la cote Clm 13601. Sa reliure est enrichie sur le plat supérieur d'une magnifique pièce d'orfèvrerie représentant le Christ en majesté. Ses cent dix-neuf folios contiennent les péricopes évangéliques pour la lecture à la messe. À la différence de la majeure partie des évangéliaires et des lectionnaires de cette époque, le codex d'Uta regroupe les lectures des Évangiles par auteur et non pas selon le calendrier de l'année liturgique. Cette originalité typologique, relativement négligée par l'A., a certainement à voir avec la fonction probable du manuscrit, liée plus vraisemblablement à la méditation des Écritures qu'à l'usage dans la liturgie eucharistique. La description codicologique du codex faite par Adam Cohen paraît succincte lorsque l'on sait l'importance de l'observation codicologique pour la compréhension de l'histoire d'un manuscrit et de son illustration. Le propos essentiel de l'A. est de démontrer que le codex d'Uta a été conçu pour la méditation des Évangiles au moment où le monastère de Nierdermiinster était confronté au mouvement de la réforme monastique. Le concepteur principal du programme iconographique du manuscrit serait l'abbesse Uta que l'on connaît à travers divers témoignages textuels du premier quart du XIe s., notamment des chartes issues de l'entourage d'Henri II et de celui de l'empereur salien Conrad II. La localisation du livre à Niedermiinster est également précisée par la place particulière accordée à saint Erhard, aussi bien dans l'iconographie que dans le contenu textuel.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01341675
Contributor : Vanessa Ernst-Maillet <>
Submitted on : Monday, July 4, 2016 - 3:47:26 PM
Last modification on : Thursday, September 20, 2018 - 1:39:06 PM
Long-term archiving on : Wednesday, October 5, 2016 - 2:34:36 PM

File

ccmed_0007-9731_2003_num_46_18...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01341675, version 1

Collections

Citation

Eric Palazzo. Compte rendu de l'ouvrage de Adam S. Cohen. — The Uta Codex. Art, Philosophy, and Reform in Eleventh-Century Germany. University Park, Pennsylvania State University Press, 2000.. 2003, pp.77-78. ⟨halshs-01341675⟩

Share

Metrics

Record views

149

Files downloads

76