Skip to Main content Skip to Navigation
Books

L'observatoire de la Marine et du Bureau des longitudes au Parc Montsouris, 1875-1914

Résumé : (4e de couverture éditeur) Pourquoi un observatoire de la marine à Paris, au parc Montsouris? La réponse est contenue dans cette histoire, jusqu’alors oubliée, que Guy Boistel a patiemment reconstituée à partir des nombreuses archives du Bureau des longitudes, notamment. Fondé par la Convention en 1795, ce service est chargé de développer l'astronomie et ses applications à la navigation. C’est avec la naissance du parc sud de la Ville de Paris que le contre-amiral Ernest Mouchez, revenu victorieux d’une mission de photographie du passage de Vénus devant le Soleil fait approuver l’ouverture d’un observatoire dévolu à la marine en 1875, qu’il dirigera le reste de sa vie. Dépendant du Bureau, ouvert aux militaires comme aux civils, sa principale vocation est d’enseigner la pratique des observations astronomiques aux explorateurs et voyageurs pour la détermination des coordonnées géographiques: observations, calculs nautiques, manipulation des instruments, composition et usage des éphémérides. L’observatoire accompagne ainsi de nombreux projets géographiques; en 1903, par exemple, il contribue à la préparation de la première expédition antarctique de Jean-Baptiste Charcot. Par la suite, sa mission de formation se réduit; ses activités scientifiques s'orientent davantage vers la physique et la physique du Globe, jusqu’à ce qu’un remaniement redistribue ses services au sein de l’Observatoire de Paris. Le Bureau des longitudes a quitté ses locaux de Montsouris en 1983. Ils appartiennent aujourd’hui au patrimoine et abritent ’Association française d’astronomie (Afa).
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01340559
Contributor : Guy Boistel <>
Submitted on : Monday, July 4, 2016 - 6:30:12 PM
Last modification on : Tuesday, February 12, 2019 - 5:14:04 PM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01340559, version 1

Relations

Citation

Guy Boistel. L'observatoire de la Marine et du Bureau des longitudes au Parc Montsouris, 1875-1914. IMCCE (Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Ephémérides), Observatoire de Paris. EDITE, 2010, 978-2-846-08283-9. ⟨halshs-01340559⟩

Share

Metrics

Record views

189