R. Oursel and . Bourgogne-romane, La Pierre-qui-Vire, 5 ème édition, 1969.

R. , P. , R. Oursel, and H. Roman, La Provence rhodanienne La Haute-Provence), La Pierre-Qui-Vire, 1974-1977 (La nuit des temps, n° 40 et 46), p.2, 1975.

J. Lugand, L. Languedoc-roman, and . Pierre-qui-vire, La nuit des temps, n° 43) ; M. DILLANGE, Vendée romane, 1975.

M. Durliat, L. Haut-languedoc-roman, ;. S. Pierre-qui-vire, D. Chierici, . Citi et al., La nuit des temps, n° 49)La nuit des temps, n° 51) Franche-Comté-Bresse romane, La nuit des temps, n° 52) ; A. PRANDI, Ombrie romane, p.53, 1978.

H. , A. Marsat, P. Dautrey, L. Champagne-romane, M. Pierre-qui-vire et al., La nuit des temps, n° 55)La nuit des temps, n° 56) ; I, La nuit des temps, n° 58) ; L. MUSSET, Angleterre romane, p.2, 1981.

L. Nord-de-l-'angleterre-), L. Pierre-qui-vire, H. Marschall-;-r, G. Slotta, L. Schecher et al., La nuit des temps, n° 59 et 69) ; A. PRACHE, Île-de-France romane, p.61, 1983.

M. Deyres, L. Maine-roman, R. Pierre-qui-vire, . Santoro-;-g, G. Costantino et al., La nuit des temps, n° 65)La nuit des temps, n° 66 et 67) (La nuit des temps, n° 71), La nuit des temps, n° 72) ; R. OURSEL SUITNER NICOLINI, Vénétie romane, p.2, 1985.

D. Vire, . Winterfeld-(, . Von-), L. Palatinat-roman, and . Pierre-qui-vire, La nuit des temps, n° 79) ; P. FAVOLE, Marches romanes, La Pierre-Qui-Vire, 1993 (La nuit des temps, n° 80) ; A. DEIJK (VAN), Pays-Bas roman, 1992.

H. Oursel-;-c, J. Deremble-manhès, . Thiébaut, . Nord-roman-flandre, . Artois et al., La nuit des temps, n° 82), 1994.

;. J. Vire, . Lopez, and . Ocariz, La nuit des temps, n° 85), 1996.

. Vire, La nuit des temps, n° 87) ; U. LOBBEDEY, Westphalie romane, 1997.

«. Notes, M. Zimmermann, and «. L. , Du texte aux archives : le problème de la source Le Moyen Âge vu d'ailleurs, Auxerrehtml> ; ainsi que la première partie de Id., La noblesse contre la ville ? Comment faire l'histoire des rapports entre nobles et citadins (en Franconie vers 1500) ?, Habilitation à diriger des recherches Voir aussi : L. KUCHENBUCH, « Sources ou documents ? Contribution à l'histoire d'une évidence méthodologique, Hypothèses 2003, L'historien et « ses » « sources, pp.271-286, 2003.

A. France, . Empire, M. Ixe-xve-siècles, and . Mousnier, Les sociétés de l'An Mil Un monde entre deux âges La Gascogne toulousaine aux XIIe-XIIIe siècles, Toulouse, 1997, p. 19 ; A. VERHULST, « Un exemple de la politique économique de Philippe d'Alsace : la fondation de Gravelines (1163) », in Cahiers de civilisation médiévale Une métaphore que l'on rencontre non seulement en français, mais aussi en allemand (« Licht der Quellen »), en anglais (« light of the sources »), en espagnol (« fuente de luz »). Le seul catalogue bibliographique des Regesta Imperii, opac.regesta-imperii.de) renvoie 30 références contenant directement le syntagme « lumière des sources » dans leurs titres. Des recherches parallèles ont été effectuées sur Persée et dans la base Google Books. De même, une requête via Google sur la formule « lumière des sources », limitée aux seuls fichiers PDF, donne immédiatement 182 références, pp.503-532, 1962.

O. Guyotjeannin, T. Pierre, and . Gébard, Cartulaire de Saint-Sernin de Toulouse The Diplomas of King Aethelred « the Unready, BEC. A Study in their Use as Historical Evidence, pp.676-678, 1984.

L. and S. Les-chemins-de-la, perfection : moines et chanoines dans le dioce? se de Besanc? on : vers 1060-1220, Saint-Étienne, 1992, ici p. 228, Latin farci et occitan dans les actes du XI e siècle, pp.149-183, 1997.

L. Morelle and M. Parisse, Pratiques de l'écrit documentaire au XI e siècle, BEC, vol.155, pp.159-202, 1997.

C. Duceppe-lamarre-;-a, C. Durand, . Puig, and . Sociétés, milieux, ressources : un nouveau paradigme pour les médiévistes, Être historien du Moyen Âge au XXI e siècle, XXXVIII e Congrès de la SHMESP, pp.31-34, 2007.

A. Sur-la-définition-disputée-du-«-roman, W. Hartmann-virnich, . Ist-romanik, and . Geschichte, Formen und Technik des romanischen Kirchenbaus La France romane au temps des premiers Capétiens, du Louvre 10 mars-6 juin 2005, pp.987-1152, 2004.

. Xviii-e-xix-e-siècles-;-x, . Barral, and . Altet, Contre l'art roman ? Essai sur un passé réinventé, Le « premier art roman, 2005.

T. Clanchy, From Memory to Written Record, 1979.

G. , «. Entre-gestion-et-gesta, ». , I. O. Guyotjeannin-;-l, M. Morelle et al., Actes de la Table ronde organisée par l, Les cartulaires Mémoire et oubli à la fin du premier millénairepremière édition anglaise sous le titre Phantoms of remembrance: memory and oblivion at the end of the first millennium, pp.13-27, 1991.

T. Mckitterick, W. Carolingian, . Brown-;-m, . Costambeys-;-m, A. J. Innes et al., History and Memory in the Carolingian World The Uses of Literacy in Early Mediaeval Europe 16 Par exemple : N. EVERETT, Literacy in Lombard Italy, c. 568-774, Cambridge, 1997 ; A. RIO, Legal Practice and the Written Word in the Early Middle Ages, Documentary Culture and the Laity in the Early Middle Ages, 1989.

B. , L. , I. O. Guyotjeannin-;-l, M. Morelle, and . Parisse, La mutation de l'an mil a-t-elle eu lieu ? Servage et chevalerie dans la France des X e et XI e siècles, Annales ESC Les cartulaires Note sur le « titre chevaleresque », en France au XI e sièclerepris sous le titre « Le mot miles et l'histoire de la chevalerie, pp.47-767, 1992.

. Id, Observations sur des actes de Saint-Aubin d'Angers (XI e siècle) (repris sous le titre « De la charte à la notice à Saint-Aubin d'Angers La mutation de l'an mil a-t-elle eu lieu ?) ; Id., « La théorie féodale à l'épreuve de l'anthropologie (note critique), BEC, pp.95-117, 1994.

C. Lire, C. Id, and . Id, cartularisation et scripturalité médiévale : la structuration d'un nouveau champ de recherche », in CCM, numéro consacré à La médiévistique au XX e siècle Autour de travaux récents sur l, Le travail des rédacteurs de cartulaires en Bas-Languedoc Transcription ou remploi ? Composition et écriture des cartulaires en bas-Languedoc (XIIe-XIVe siècle) », in P. TOUBERT et P. MORET (études réunies par), pp.21-31, 2001.

. Id, Journées d'études du LAMOP, 20-21 mars, Les regroupements textuels au Moyen Âge, pp.1-22, 2008.

P. Bertrand and «. À. De-la, écrit (X e -XIII e siècle) Considérations inactuelles, Médiévales Des archives au cartulaire : sélection des actes transcrits, contingences archivistiques et objectifs du grand cartulaire de Saint-Victor de Marseille (XI e siècle) », in V. LAMAZOU-DUPLAN et E. RAMÍREZ VAQUERO (dir.), Les cartulaires médiévaux : écrire et conserver la mémoire du pouvoir, le pouvoir de la mémoire, pp.75-92, 2009.

. Dans-toute-l-'europe, la mémoire des archives ? c'est-à-dire la préservation des chartes et des diplômes ? subit entre le IX e et le XI e siècles une profonde transformation, qui détermina la nature des sources qui seraient accessibles aux générations suivantes, et influença largement l'interprétation que celles-ci pourraient en faire, Mémoire et oubli à la fin du premier millénaire, op. cit., p. 131. Des critiques de cette théorie ont été émises par Laurent Morelle

M. and «. Histoire, An Mil : une nouvelle 'mutation ici p. 137 ; Id., « Usages et gestion de l'écrit en Occident, Histoire et archives Instrumentation et travail de l'acte : quelques réflexions sur l'écrit diplomatique en milieu monastique au XI e siècle Médiévales, pp.119-141, 1998.

R. , L. Jan, and R. Mckitterick, La culture du Haut Moyen Âge, une question d'élites ?, 2009.

. Mckitterick, The Carolingian and the written word, op. cit, p.227

G. Declercq and . Qu, est-ce qu'un liber traditionum ? À propos d'un genre mal défini, Décrire, inventorier, enregistrer entre Seine et Rhin au Moyen Âge, pp.37-52

D. Ainsi-que and . Barthélemy-dominique, Nous renvoyons par ailleurs aux remarques de François Bougard sur ces questions, dans F. BOUGARD, « Genèse et réception du Mâconnais de Georges Duby », in BUCEMA, Hors-série Étude statistique sur les champs sémantiques dans les bases de données, Mémoire de Master II dirigé par Eliana Magnani, dont certains résultats ont été publiés : N. PERREAUX, « Dynamique sociale et écriture documentaire (Cluny, X e -XII e siècle). Observations statistiques sur le champ sémantique de l'eau », in D. IOGNA-PRAT ; M. LAUWERS ; F. MAZEL, pp.9-116, 1993.

I. Id, IX e -XII e siècle) Étude statistique sur les champs sémantiques dans les bases de données, Cluny. Les moines et la société au premier âge féodal BUCEMA, n° La production de l'écrit en Bourgogne sous le regard des bases de données. Réflexions et hypothèses sur le développement inégal du système féodal à partir des pratiques de l'écrit », in E. MAGNANI (dir.), Productions, remplois, mises en registre : la pratique sociale de l'écrit à travers la documentation médiévale bourguignonne Auxerre, pp.111-128, 2009.

D. and L. Vie-rurale-en-bourgogne-jusqu-'au-début-du-xi-e-siècle, Concernant l'auteur et ses travaux, nous disposons désormais de A André Déléage (1903-1944) Actes du colloque de Cluny, 3-5 septembre, Annales de Bourgogne, 1941.

G. Duby, L. Et-xii-e-siècles-dans-la-région-mâconnaise, and P. , est-ce que la société féodale ?, Paris, 2002) ; C. SAPIN, La Bourgogne préromane : construction, décor et fonction des édifices religieux, BOUCHARD, Sword, Miter, and Cloister: Nobility and the Church in Burgundy ROSENWEIN, To be the Neighbor of Saint Peter: the social meaning of Cluny's property, pp.980-1198, 1953.

D. Iogna-prat, D. Ordonner-et-exclure, and . Méhu, Paix et communautés autour de l'abbaye de Cluny, X e - XV e siècle mémoire et l'écrit : l'abbaye de Cluny et ses archives (X e - XVIII e siècle), op. cit. ; I. ROSÉ, Construire une société seigneuriale, MOUILLEBOUCHE, Les maisons fortes en Bourgogne du nord du XIII e au XVI e siècle Itinéraire et ecclésiologie de l'abbé Odon de Cluny, pp.1000-1150, 1998.

O. Bruand, L. Origines-de-la-société-féodaleautunois, . France, D. D. Bourgogne, É. Stutzmann et al., Esprit cistercien et pratiques de l'écrit Bourgogne (XII e -XIII e siècles, thèse de doctorat DEFLOU-LECA, Saint-Germain d'Auxerre et ses dépendances, V e -XIII e siècle : un monastère dans la société du haut Moyen Age, 2009.

M. Gasse-grandjean, P. Demonty, and L. Diplomatique-française-du-haut-moyen-Âge, L'assez longue liste des expériences menées sur le corpus a déjà été donnée dans B.-M. TOCK, « L'apport des bases de données de chartes pour la recherche des mots et des formules, inventaire des chartes originales antérieures à 1121 conservées en France, 2 volumes Digitale Diplomatik : neue Technologien in der historischen Arbeit mit Urkunden Archiv für Diplomatik, pp.283-293, 2001.

. Le-concept-est-largement-employé-en-géographie and . Écologie, où il décrit des répartitions géographiques (naturelles ou anthropiques) de tailles variables En histoire médiévale, certains auteurs se sont attachés à faire apparaître cette variabilité géographique des manifestations sociales : R. FOSSIER, Enfance de l'Europe. X e -XII e siècle, Espace peint, espace symbolique, construction ecclésiologique. Les fresques de Berzé-la-Ville (chapelle des moines) », in Revue Mabillon, pp.57-87, 1982.

L. Id and . Lorraine-monastique-au-moyen-Âge, Histoire de la Lorraine, Atlas de la France de l'An, pp.49-56, 1981.

P. and L. 'écriture-du-monde, Dynamique, perception, catégorisation du mundus au Moyen Âge (VII e -XIII e siècles) Recherches à partir des bases de données numérisées, Thèse de doctorat en Histoire médiévale, sous la direction de Daniel Russo et d'Eliana Magnani, p.2015

«. Ce-qui-ne-signifie-en-aucun-cas-que-la-perspective-de-la, Au contraire : nous pensons qu'il s'agit là encore d'un problème d'échelle. Une cohérence à l'échelle globale n'empêche en effet en rien des variations locales correspondant à des pratiques de mise en forme du matériau documentaire, avec recomposition, destruction ou sélection. Voir en premier lieu, Les cartulairescit. ; P. CHASTANG, Lire, écrire, transcrire. Le travail des rédacteurs de cartulaires en Bas- Languedoc (XI e -XIII e siècles), op.cit. ; Id., « Cartulaires, cartularisation et scripturalité médiévale : la structuration d'un nouveau champ de recherche, 1991.

. Cf, notre carte européenne, dans la section suivante, qui reprend ce résultat pour l'actuelle France

. Id and . L-'europe-est-elle-née-au-moyen-Âge, DUBY, L'économie rurale et la vie des campagnes dans l'Occident médiéval : France, Angleterre, Empire, IX e -XV e siècles : essai de synthèse et perspectives de recherches, 2 volumes, Les sociétés médiévales. Une approche d'ensemble Hommes et structures du Moyen Âge, pp.361-380, 1962.

R. Fossier, Enfance de l'Europe. X e -XII e siècle, 2 volumes, pp.10-11, 1982.

M. Mitterauer and W. Europe, The Medieval Origins of its Special Path, 2003.

P. Toubert and L. , Europe dans sa première croissance. De Charlemagne à l'an mil, 2004.

B. , L. Civilisation-féodaleamérique, P. Id, . Unité, . Id et al., Vers une histoire à la fois globale et plurielle Remarques sur les ressorts précoces de la dynamique occidentale 43 Concernant la Péninsule italienne, où nous manquions encore d'un catalogue, Historia a Debate Faire des sciences sociales. Comparer ; M. ARNOUX, Le temps des laboureurs. Travail, ordre social et croissance en Europe (XI e -XIV e siècle) thèse de François Bougard facilitait considérablement la recherche : F. BOUGARD, La justice dans le royaume d'Italie : de la fin du VIII e siècle au début du XI e siècle Actes privés et transferts patrimoniaux en Italie centro-septentrionale (VIII e -X e siècle) », MEFRM, pp.157-178, 1995.

R. Dei and . Dell, TOUBERT, Les structures du Latium médiéval : le Latium méridional et la Sabine du IX e siècle à la fin du XII e siècle, 2 volumes, MENANT, Campagnes lombardes au Moyen Âge FELLER, Les Abruzzes médiévales. Territoire, économie et société en Italie centrale du IXe au XIIe siècle, pp.570-899, 1973.

O. , É. De-la-chrétienté-romane, and . Saint-léger-vauban, Introduction à La nuit des temps), p. 147. 46 Nous disposons désormais de travaux scientifiques sur la collection : P. PLAGNIEUX, « Le double discours de l'image, LESEC Cédric (dir.), Zodiaque. Le monument livre, pp.23-59, 1968.

M. Collin, . .. Les-Éditions-zodiaque-une-aventure-de-cinquante-ans, E. Cassanelli, . López-tello, and . García, Benoît et son héritage artistique Angelico Surchamp avait, très tôt dans l'histoire de Zodiaque, pris du recul sur la démarche adoptée : A. SURCHAMP, « Notre effort, les raisons d'un départ, Zodiaque, pp.425-434, 1956.

. Id and . Vingt-cinq-ans-de-zodiaque, 1-77 ; C. LESEC, « Zodiaque est une grande chose, maintenant? », in Revue de l'art, Esthétique et apostolat. Les éditions Zodiaque, pp.39-47, 1976.

L. Livre, Acte du colloque de l'INHA), pp.117-123, 2011.

. Zodiaque, . J. Le-monument-livre, . Marquardt, X. French-de, A. Barral et al., Romanesque': The Zodiaque series 1-15 ; Id., « La Pierre-qui-Vire and Zodiaque: A Monastic Pilgrimage of Medieval Dimensionspdf> ; Id., Zodiaque, Making mediezval moderne, Peregrinations, pp.118-129, 1951.

L. France, A. Pierre-qui-vire, and . Dimier, La nuit des temps, n° 16) ; P. DESCHAMPS, Terre sainte romane, La Pierre-qui-Vire, 1964 (La nuit des temps, n° 21) ; P. ANKER et A. ANDERSSON, L'art scandinave, 2 volumes, pp.1968-1969, 1962.

J. Fontaine and L. Pierre-qui-vire, La nuit des temps, n° 38) ; Id., L'art mozarabe, La Pierre-qui-Vire, 1977 (La nuit des temps, n° 47) ; R. OURSEL, Terres de Bourgogne, La Pierre-qui-Vire, 1995 (La nuit des temps, n° 84 ; Art et terroir, FAU, Terres de Rouergue, 1973.

. Voir-la-reprise-des-cartes-pour-la-france, P. Dans, . La, N. De-), . Deney et al., Le successeur d'Angelico Surchamp à la tête de l'entreprise Zodiaque, le frère Matthieu Colin, nous a par ailleurs confirmé que ces cartes, une fois les noms de sites proposés par les auteurs des volumes, étaient réalisées par les moines de La-Pierre-qui-Vire, en particulier par le frère Noël Deney, à partir des cartes Michelin. Il convient de ne pas sous-estimer, nous semble-til , la cohérence ainsi conférée à la collection, en particulier pour notre approche, et ceci d'autant plus qu'Angelico Surchamp veillait étroitement sur la publication des volumes, 1995.

S. and L. Bourgogne-préromane, construction, décor et fonction des édifices religieux, op. cit ; Id., Bourgogne romane, op. cit. Cf. la note suivante. Voir en outre les travaux de John Ottaway, qui offraient un éclairage intéressant sur la question : J. OTTAWAY, « Traditions architecturales dans le nord de la France pendant le premier millénaire, Cahiers de civilisation médiévale, pp.90-141, 1980.

. Guerreau-alain, «. Les-Édifices, and ». En-saône-et-loire, Bilan, questions, perspectives, 2009.

L. Saône-et-, Loire constitue le second département français en matière de densité des édifices « romans », d'après nos analyses sur Zodiaque : environ 36 bâtiments au km², juste derrière la Charente- Maritime (environ 41 au km²) et devant la Charente

S. , L. J. Paris, . Baschet-;-j.-c, . Bonne-;-p.-o, . Dittmar et al., Lieu rituel et agencement du décor sculpté dans les églises romanes d'Auvergne, in IMAGES re-VUES, Histoire, anthropologie et théorie de l'art, Hors-série, 1973.

. Celle-ci-n, est multipliée « que » par environ 5 par rapport aux cas précités, car les églises romanes bretonnes se regroupent non seulement en grappes, mais ici selon des lignes

L. Chapelle-saint-mesmin, Pont-aux-Moines, Fay-aux-Loges, Germigny-des-Prés, Saint- Benoît-sur-Loire, Saint-Gondon 70 Pour la Saône-et-Loire, nous avons suivi l'inventaire donné par Alain Guerreau

;. Biget, ». Cathares, I. C. Gauvard-;-a, M. De-libera, D. Zink et al., Inventer l'hérésie : discours polémiques et pouvoirs avant l'Inquisition, Nice-232 ; A. TRIVELLONE, L'hérétique imaginé : hétérodoxie et iconographie dans l'Occident médiéval de l'époque carolingienne à l'Inquisition, PANFILI, Aristocraties méridionales : Toulousain-Quercy, XI e -XII e siècles, p.230, 1998.

N. Voir, L. Perreaux, and . 'écriture-du-monde, Dynamique, perception, catégorisation du mundus au Moyen Âge (VII e -XIII e siècles) Recherches à partir des bases de données numérisées, Thèse de doctorat en Histoire médiévale, sous la direction de Daniel Russo et d'Eliana Magnani

R. and H. Du-vandalisme, Les monuments détruits de l'art français, édition augmentée par Michel Fleury et Guy-Michel Leproux

». , I. F. Autrand-;-c, and J. Gauvard, École des chartes (<http://saint-denis.enc.sorbonne.fr/ les-textes/inventaire/introduction.html>), sur lequel se fonde nos dépouillements Réalisé jusqu'en 1728 par Dom Antoine Thomas, un moine de l'abbaye, sous la forme de quatorze volumes (Arch. nat., LL 1189-1202, hauteur 43 cm x largeur 28 cm), cet Inventaire des chartes [...] est une synthèse des inventaires précédents ainsi qu'une récapitulation aussi complète et exhaustive que possible du fonds de Saint-Denis. Bien que certaines erreurs, de datation ou de graphie, y existent, l'inventaire constitue un axe d'approche fondamental pour l'appréciation de la taille et de la forme du fonds avant la Révolution. L'École des chartes s'est pour le moment chargée des volumes couvrant la chronologie du Cartulaire blanc, c'est-à-dire jusqu'en 1301-1302, ce qui correspond aux trois premiers tomes de l'Inventaire (I : LL 1189, des origines à 1224, 915 pages ; II : LL 1190 Pour cette période, Voir L'Inventaire des chartes de l'abbaye de Saint-Denis en France selon l'ordre des dattes d'icelles, 1688.

-. Ragut, Cartulaire de Saint-Vincent de Mâcon : connu sous le nom de Livre enchaîné
DOI : 10.1017/CBO9780511739996

C. , «. Le-voyage-d-'urbain, I. , F. M. Morillon, I. Le-voyage-d-'urbain et al., « Le voyage d'Urbain II et ses négociations avec le clergé de France (1095-1096) », in Revue historique, Bulletin trimestriel. Les Amis du Pays Civraisien Le concile de Clermont de 1095 et l'appel à la croisade. Actes du colloque universitaire international de Clermont-Ferrand, pp.1095-1096, 1937.

J. Clémens, Signification du voyage d'Urbain II pour l'espace agenais en 1096, Revue de l'Agenais, pp.291-297, 1997.

M. and «. Locus, Remarques sur la spatialité des rapports sociaux dans l'Occident médiéval (XI e -XIII e siècle) », in Construction de l'espace au Moyen Âge : pratiques et représentations, XXXVIIe Congrès de la SHMES, Société des historiens médiévistes de l'enseignement supérieur public, Réflexions pour une analyse structurelle du voyage pontifical aux XI e et XII e siècles Des sociétés en mouvement: migrations et mobilité au Moyen Âge. XL e congrès de la SHMESP, pp.275-293, 2006.

L. and «. Consécration-d-'églises,-réforme-et-ecclésiologie-monastique, Recherches sur les chartes de consécration provençales du XI e siècle Mises en scène et mémoires de la consécration de l'Église dans l'Occident médiéval, Actes de la table ronde, pp.93-142, 2005.

R. and N. Space, Power, restraint and privileges of immunity in early medieval Europe, p.180, 1999.

L. and P. C. Berman, Unanimité et diversité cisterciennes. Filiations, réseaux, relectures du XII e au XVII e siècle The Cistercian Evolution. The Invention of a Religious Order in Twelfth-Century Europe, N. BOUTER (dir.) Actes du quatrième Colloque international du C.E.R.C.O.R, pp.23-25, 1994.

. Van-der and . Meer, Atlas de l'ordre cistercien, 1965.