Les réseaux de villes baltiques : la dimension spatiale de la recomposition des niveaux

Résumé : Depuis la fin des années 1980, les acteurs locaux sont confrontés à une recomposition des interactions entre niveaux géographiques. Ils doivent composer plus directement avec un nombre accru de niveaux dans un contexte interterritorial complexe et hybride, régi par une concurrence très forte entre municipalités. Les réseaux de villes apparaissent alors comme des outils d'adaptation, surtout dans le cas des villes baltiques qui s'inscrivent de manière singulière dans les processus d'européanisation politique et de mondialisation économique. Leur étude permet d'identifier différentes traductions spatiales des stratégies interterritoriales trop souvent considérées sous le seul prisme de la gouvernance.
Type de document :
Article dans une revue
L'Information géographique, Armand Colin, 2015, Varia, 79 (3), pp.34-53
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01317721
Contributeur : Nicolas Escach <>
Soumis le : mercredi 18 mai 2016 - 17:53:50
Dernière modification le : mardi 18 décembre 2018 - 11:38:03

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01317721, version 1

Citation

Nicolas Escach. Les réseaux de villes baltiques : la dimension spatiale de la recomposition des niveaux. L'Information géographique, Armand Colin, 2015, Varia, 79 (3), pp.34-53. 〈halshs-01317721〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

118