Le lignage aristocratique en Provence au XIe siècle (14°-15° siècles)

Martin Aurell 1
1 Espace, pouvoir et religion
CESCM - Centre d'Etudes Supérieures de Civilisation médiévale
Résumé : Corollaire de l'effondrement du pouvoir central, des structures lignagères se mettent en place au sein de l'aristocratie provençale dès les années 1020-1030. Une étude quantitative du cartulaire de Saint- Victor montre l'importance de ce phénomène : au XIe siècle, plus de la moitié de ses actes ont été passés par des familles élargies. Les comportements familiaux qui découlent du lignage sont les suivants : natalité pléthorique, nuptialité élevée, naissance de sous-lignages et primogéniture. Un rôle nouveau est dévolu à la parenté dans les mentalités religieuses.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01306173
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : vendredi 22 avril 2016 - 14:55:24
Dernière modification le : mardi 26 avril 2016 - 07:38:48
Document(s) archivé(s) le : samedi 23 juillet 2016 - 13:00:14

Fichier

Annales du midi (1986).pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Licence


Domaine public

Identifiants

Collections

Citation

Martin Aurell. Le lignage aristocratique en Provence au XIe siècle (14°-15° siècles). Annales du Midi, Editions Privat, 1986, 98 (174), pp.149-163. <http://www.persee.fr/docAsPDF/anami_0003-4398_1986_num_98_174_5708.pdf>. <10.3406/anami.1986.5708>. <halshs-01306173>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

71

Téléchargements du document

113