Syndicalismes européens face aux effets de la libéralisation des activités postales

Résumé : Cette communication expose un projet de recherche qui débute. Il porte sur les pratiques syndicales dans les activités postales au sein de cinq pays européens (Belgique, Bulgarie, Espagne, France et Royaume Uni). Dans ces activités les mutations et les crises de l'emploi et du travail sont très marquées. Alors qu'elles ont été longtemps inscrites dans le monde de l'administration publique elles sont depuis une vingtaine d'années soumises aux logiques de la libéralisation et de la privatisation. Elles sont également parmi les plus affectées par la révolution numérique, qui contribue notamment à laminer leur principale activité traditionnelle, la distribution du courrier. En résultent des changements considérables dans l'emploi – volume, statuts, modalités-, dans le travail – conditions, organisation, contenu-, ainsi que des évolutions marquées dans la composition de la main-d'oeuvre. Historiquement bien implantées parmi les travailleurs des postes, et bénéficiant d'une forte institutionnalisation les organisations syndicales y sont mises à rude épreuve sur de multiples plans : efficacité, légitimité, nature des revendications, orientations stratégiques, pratiques. La recherche vise à repérer et de caractériser, comment s'organisent et se redéployent, dans un contexte sectoriel très défavorable et très défensif, des pratiques et expériences syndicales significatives en matière de conflits et de négociations sur le travail et sur l'emploi. Sous des formes différentes, dans les activités de distribution du courrier on observe des phénomènes très convergents en France et en Belgique, qui montrent que les enjeux du travail du métier prennent une place nouvelle-même si elle est souvent indirecte-dans les conflits et les négociations. Les activités postales offrent ainsi un terrain d'observation intéressant pour étudier dans quelle mesure les pratiques syndicales se redéployent vers les enjeux du travail (organisation, contenu, qualité). En effet, bien qu'affaiblies et souvent acculées à une posture défensive « le dos au mur », les syndicats ont vu leurs espaces traditionnels de négociation atour de l'emploi se réduire, tandis que la dégradation du travail et de la santé physique et mentale des travailleurs les encourage à se saisir des questions de conditions et d'organisation du travail. Mais un tel redéploiement n'a rien de spontané, il est pétri d'enjeux culturels et politiques, pour une large part liés aux implications de l'intégration historique du mouvement ouvrier au compromis fordien.
Type de document :
Communication dans un congrès
Crises et mondes du travail. Quinzièmes journées internationales de sociologie du travail, May 2016, Athènes, Grèce
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [13 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01294608
Contributeur : Paul Bouffartigue <>
Soumis le : lundi 25 avril 2016 - 11:47:44
Dernière modification le : jeudi 18 janvier 2018 - 02:05:24
Document(s) archivé(s) le : mardi 26 juillet 2016 - 10:11:52

Fichier

Bouffartigueetal1_X_JIST2016_a...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01294608, version 1

Collections

Citation

Paul Bouffartigue, Jacques Bouteiller, Esteban Martinez, Jean Vandewattyne. Syndicalismes européens face aux effets de la libéralisation des activités postales. Crises et mondes du travail. Quinzièmes journées internationales de sociologie du travail, May 2016, Athènes, Grèce. 〈halshs-01294608〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

126

Téléchargements de fichiers

83