Corporate venturing en syndication : Les intérêts cognitifs des relations entre les entreprises industrielles et les sociétés financières de capital-risque

Abstract : Cet article examine l’efficacité des dépenses de corporate venturing (cv) du point de vue cognitif. À partir d’un échantillon de 135 entreprises industrielles actives en cv, nous montrons que les bénéfices cognitifs tirés du corporate venturing sont réservés aux seules entreprises industrielles dépensant massivement pour initier des relations avec le plus grand nombre de sociétés financières de capital-risque ou avec les plus efficaces d’entre-elles. Ces entreprises entretiennent la dynamique relationnelle en renouvelant leurs dépenses période après période et ceci confère aux dépenses de cv le statut d’investissement de forme. [English] This article examines the effectiveness of corporate venturing expenditures from the cognitive view point. Based on a sample of 135 industrial firms active in cv, we show that the cognitive benefits of corporate venturing are reserved to industrial companies spending heavily to initiate relationships with the largest number of venture capital companies or the most effective of them. These companies maintain the relational dynamics in renewing their spending period after period, which gives to the cv expenses a form investment status.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01288093
Contributor : Crego - Université de Bourgogne <>
Submitted on : Monday, March 14, 2016 - 3:51:51 PM
Last modification on : Thursday, April 4, 2019 - 1:43:16 AM

Identifiers

Citation

Eric Braune, Kirsten Burkhardt, Eric Le Fur. Corporate venturing en syndication : Les intérêts cognitifs des relations entre les entreprises industrielles et les sociétés financières de capital-risque. Finance Contrôle Stratégie, Association FCS, In press, ⟨10.4000/fcs.1694⟩. ⟨halshs-01288093⟩

Share

Metrics

Record views

147