Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Privacy paradox et adoption de technologies intrusives. Le cas de la géolocalisation mobile

Résumé : Si la personnalisation des services numériques est de plus en plus efficace, celle-ci nécessite généralement de récolter en contrepartie des informations personnelles. Cette perte de vie privée peut conduire à rejeter la tech-nologie support. A partir d’une étude menée auprès de 506 mobinautes, cette recherche tente d’évaluer le rôle de l’intrusion perçue dans la vie privée de l’utilisation de services mobiles géolocalisés. Elle souligne la réalité de ce frein, mais aussi qu’elle peut être compensée par certains bénéfices (utilité et facilité à l’utilisation). Cette logique coûts-bénéfices permet ainsi de mieux comprendre le paradoxe de la vie privée. Ainsi, les entreprises disposent de deux leviers d’action : proposer davantage de bénéfices et mieux gérer les problèmes de vie privée par une éducation numérique aussi bien pour les entreprises que pour les utilisateurs.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01288023
Contributor : Crego - Université de Bourgogne <>
Submitted on : Monday, March 14, 2016 - 2:54:34 PM
Last modification on : Wednesday, April 15, 2020 - 2:50:11 PM

Identifiers

Citation

Stéphanie Hérault, Bertrand Belvaux. Privacy paradox et adoption de technologies intrusives. Le cas de la géolocalisation mobile. Décisions Marketing, Association Française du Marketing, 2014, pp.67-82. ⟨10.7193/DM.074.67.82⟩. ⟨halshs-01288023⟩

Share

Metrics

Record views

1077