Deixis et particule énonciative : l'exemple de to en hindi

Résumé : La particule hindi moderne to a d’abord été une base déictique et un pronom de troisième personne puis un pronom résomptif, ou corrélatif, et adverbialisée, un connecteur et un coordonnant (« alors, donc »). Le fonctionnement de ces catégories peut servir de point de départ de l’opération qui caractérise la particule énonciative, aussi bien comme particule de thématisation que comme particule de phrase portant sur l’ensemble de l’énoncé. L’article vise à décrire l’opération que marque to en faisant appel à la notion d’altérité et de (dis)continuité par rapport à un donné initial, dans la mesure où il y a en même temps renvoi à ce donné initial (continuité) et remise en question ou requalification de ce donné (discontinuité).
Type de document :
Article dans une revue
Faits de langues, Peter Lang, 2015, Faits de langue (dossier: Deixis et énonciation), pp.31-64
Liste complète des métadonnées


https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01287632
Contributeur : Annie Montaut <>
Soumis le : lundi 14 mars 2016 - 03:06:40
Dernière modification le : mardi 11 octobre 2016 - 14:22:15
Document(s) archivé(s) le : dimanche 13 novembre 2016 - 17:50:26

Fichier

FDL_45_texte_Res_cor.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01287632, version 1

Collections

IRD | SEDYL | USPC

Citation

Annie Montaut. Deixis et particule énonciative : l'exemple de to en hindi. Faits de langues, Peter Lang, 2015, Faits de langue (dossier: Deixis et énonciation), pp.31-64. <halshs-01287632>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

99

Téléchargements du document

90