Ce que confessent les journaux intimes : un nouveau regard sur la confession (France, XIXe siècle)

Résumé : La pratique catholique de la confession a suscité l’intérêt des chercheurs en sciences humaines et sociales qui ont tenté d’en cerner l’évolution et les enjeux par le biais de sources normatives. De nouvelles perspectives de recherche s’ouvrent depuis quelques années : les sources du for privé permettent de renouveler notre savoir. Dans les journaux personnels des femmes, principal public du confessionnal au XIXe siècle, la confession apparaît comme une pratique paradoxale. Lieu de construction d’un rapport à soi, ce lieu où s’exerce l’autorité morale du confesseur ouvre aussi un espace de contestations et de négociations avec les normes, entre contraintes et libertés.
Type de document :
Article dans une revue
Circé. Histoires, Cultures et Sociétés, 2014
Liste complète des métadonnées


https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01287241
Contributeur : Caroline Muller <>
Soumis le : samedi 12 mars 2016 - 15:08:33
Dernière modification le : mercredi 16 mars 2016 - 01:04:37
Document(s) archivé(s) le : dimanche 13 novembre 2016 - 16:43:21

Fichier

Ce que confessent les journaux...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01287241, version 1

Collections

Citation

Caroline Muller. Ce que confessent les journaux intimes : un nouveau regard sur la confession (France, XIXe siècle). Circé. Histoires, Cultures et Sociétés, 2014. <halshs-01287241>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

329

Téléchargements du document

128