Devenir « acteur de santé » : des limites organisationnelles de la montée en puissance des associations de malades

Résumé : Une importante littérature a mis en évidence la démocratisation progressive du système de santé. Cette évolution constitue un enjeu majeur pour les associations de malades et leur donne accès à des espaces d'action et des ressources nouvelles. A partir d'une enquête sur l'Association Française des Diabétiques, cet article montre que la capacité des associations de malade à tirer partie de cette évolution est problématique. Il décrit comment la direction nationale de cette fédération d'associations encourage une transformation des modes de mobilisation à différents niveaux organisationnels et analyse les difficultés qu'elle rencontre. A partir d'une comparaison entre trois régions, l'article distingue deux configurations : une configuration de continuité des modes d'action ; une configuration de transformation des modes d'action marquée, paradoxalement, par une autonomisation croissante avec la direction nationale. En analysant des éléments qui favorisent chacune de ces configurations, l'article interroge les limites du processus de démocratisation du système de santé en cours.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [24 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01285285
Contributor : Giovanni Prete <>
Submitted on : Tuesday, March 8, 2016 - 10:02:52 PM
Last modification on : Thursday, September 5, 2019 - 3:59:57 PM
Long-term archiving on : Sunday, November 13, 2016 - 11:14:42 AM

File

ActeurdeSanté-SocioSanté.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01285285, version 1

Citation

Thomas Debril, Giovanni Prete. Devenir « acteur de santé » : des limites organisationnelles de la montée en puissance des associations de malades. Revue Sociologie Santé, Les Etudes Hospitalières, 2014, pp.215-233. ⟨halshs-01285285⟩

Share

Metrics

Record views

443

Files downloads

428