Quantifier une abstraction ? L’histoire du "nombre des fonctionnaires" en France

Résumé : En partant des tentatives de dépassement du débat publié sur « l’anachronisme des séries longues » par Genèses en 1992, cet article vise à présenter le cadre analytique mobilisé pour prendre la mesure de l’abstraction « nombre des fonctionnaires » en France entre le milieu du xixe siècle et le milieu du xxe siècle. À travers une approche « reconstructionniste », il s’agit de proposer un dépassement des oppositions courantes entre démarches qualitatives et quantitatives ou entre fétichisme positiviste et rejet constructiviste des matériaux quantitatifs en sciences sociales.
Type de document :
Article dans une revue
Genèses. Sciences sociales et histoire, Belin, 2015, Emprises spatiales, pp.131-148. <http://www.cairn.info/revue-geneses-2015-2-page-131.htm>
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01279889
Contributeur : Émilien Ruiz <>
Soumis le : mardi 1 mars 2016 - 13:08:56
Dernière modification le : mercredi 2 mars 2016 - 01:11:00
Document(s) archivé(s) le : mardi 31 mai 2016 - 10:17:08

Fichier

RUIZ_GEN_99_V1.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01279889, version 1

Collections

Citation

Émilien Ruiz. Quantifier une abstraction ? L’histoire du "nombre des fonctionnaires" en France. Genèses. Sciences sociales et histoire, Belin, 2015, Emprises spatiales, pp.131-148. <http://www.cairn.info/revue-geneses-2015-2-page-131.htm>. <halshs-01279889>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

472

Téléchargements du document

144