Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les éco-quartiers comme construction infrapolitique d’un habiter ? Expériences sensibles et paysagères, modes de vie et valeurs socio-environnementales

Résumé : Les éco-quartiers sont devenus des outils premiers de l’urbanisme et de l’aménagement, en France singulièrement. Toutefois, après le temps de l’innovation éco-technologique et de la prouesse architecturale, celui de leur appropriation est dorénavant advenu. Suivant en cela la chronologie des projets, la question des modes de vie dits durables auxquels ils donneraient lieu se pose. Trois recherches menées entre 2009 et 2013 croisant l’analyse de discours d’acteurs des projets avec l’observation empirique de quatre éco-quartiers suédois, allemands et néerlandais, ainsi qu’avec trois français d’initiative habitante et/ou d’orientation sociale (Tarn, Ille-et-Vilaine, Creuse) montrent que certains d’entre eux feraient lieu à de nouvelles formes d’engagement individuel et collectif, enchâssés dans des styles de vie, notamment par le développement de champs spécifiques de valeurs. Par delà les seuls dispositifs classiques de la participation institutionnalisée, cette infrapolitique impliquerait singulièrement enjeux environnementaux et transformation sociale dans et pour la composition de nouveaux communs.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01278328
Contributor : Doc Triangle <>
Submitted on : Wednesday, February 24, 2016 - 9:56:17 AM
Last modification on : Tuesday, March 23, 2021 - 1:52:03 PM

Links full text

Identifiers

Citation

Guillaume Faburel. Les éco-quartiers comme construction infrapolitique d’un habiter ? Expériences sensibles et paysagères, modes de vie et valeurs socio-environnementales. Développement durable et territoires, Réseau « Développement durable et territoires fragiles », 2015, 6 (2), ⟨10.4000/developpementdurable.10978⟩. ⟨halshs-01278328⟩

Share

Metrics

Record views

244