Le choix de l'écriture : Utopie, poésie, insurrection au Chiapas et au Guatemala

Résumé : Espaces de multiples confins, les régions selvatiques du Chiapas (au Mexique) et de l'Ixcán (au Guatemala) feront, à la fin du XX ème siècle, l'expérience de la guerra sucia , cette sale guerre menée entre oubli et affrontement contre les populations indigènes, une sale guerre et sa cohorte de massacres, de déplacements, de déchirures toutes bercées par une rhétorique de l'écrasement. A l'expérience de la guerre, répondra tant bien que mal celle de la résistance, l'expérience de l'insurrection des corps, de la désobéissance des mots. Avec Latitud de la flor y el granizo, essai publié en 1988 par Mario Payeras, le fondateur au Guatemala de l' Ejército Guerrillero de los Pobres, et la production littéraire plus hétérogène (publiée entre 1994 et 2001) du Subcomandante Marcos, porte-parole de l' Ejército Zapatista de Liberación Nacional, nous disposons de deux sources convergentes qui nous disent un choix, une impertinence : le choix de l'écriture. C'est que le pouvoir du dire – inventif, non assigné, débordant –, au demeurant hétérodoxe au sein des productions dogmatiques des guérillas, interviendra comme un biais susceptible de faire face à la corruption de l'autorité. Matériaux de la lutte dont on pourra aussi éprouver la résistance, utopie et poésie s'offrent ici comme des alternatives exemplaires à la rhétorique antipolitique et au silence qui accompagnent la barbarie. Lieux extraordinaires du langage et de la pensée, hors lieux nocturnes et vagabonds, utopie et poésie constituent le territoire d'ancrages et de litanies, de glissements idéels et de désirs, celui d'une résistance ouverte sur l'horizon éthique, le lieu commun aux Justes ... Notre perspective s'attache à démontrer comment, face à la brutalité du réel et contre les discours autoritaires, insurrection poétique et dissidence utopique veillent à refondre véritablement le discours d'autorité en suivant le merveilleux modèle d'une Nature réinventée.
Type de document :
Article dans une revue
Textes et Contextes, Université de Bourgogne, Centre Interlangues TIL, 2011, Discours autoritaires et résistances aux XXe et XXIe siècles, https://preo.u-bourgogne.fr/textesetcontextes/index.php?id=320. 〈https://preo.u-bourgogne.fr/textesetcontextes/〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01278094
Contributeur : Centre Interlangues Til <>
Soumis le : mardi 23 février 2016 - 16:11:43
Dernière modification le : jeudi 29 novembre 2018 - 15:02:05

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01278094, version 1

Collections

Citation

Ana Lorena Carrillo, Nathalie Galland. Le choix de l'écriture : Utopie, poésie, insurrection au Chiapas et au Guatemala. Textes et Contextes, Université de Bourgogne, Centre Interlangues TIL, 2011, Discours autoritaires et résistances aux XXe et XXIe siècles, https://preo.u-bourgogne.fr/textesetcontextes/index.php?id=320. 〈https://preo.u-bourgogne.fr/textesetcontextes/〉. 〈halshs-01278094〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

183