Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

« Bad neighbors make good fencers » : esthétique des liens de voisinage dans les premiers poèmes de Robert Frost

Abstract : Cet article souhaite reconsidérer la question des liens et des rapports de voisinage au sein de la poésie de l’américain Robert Frost. Ce voisinage, entendu comme l’ensemble des rapports existant entre les personae habitant à proximité les unes des autres dans les recueils, et également comme leurs rapports avec leur environnement direct, est un espace au sein duquel les liens de pouvoir et de hiérarchie s’expriment. Emblématisés par la présence de barrières, de clôtures, de ruisseaux, mais surtout de murs, ces liens de voisinage chez Frost disent le désir de construction d’une communauté humaine, mais aussi la recherche désespérée d’une harmonie sociale et fraternelle perdue.
Complete list of metadatas

Cited literature [26 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01276572
Contributor : Centre Interlangues Til <>
Submitted on : Monday, May 6, 2019 - 1:52:05 PM
Last modification on : Monday, May 13, 2019 - 11:40:23 AM

File

miranda-2111.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

Collections

Citation

Candice Lemaire. « Bad neighbors make good fencers » : esthétique des liens de voisinage dans les premiers poèmes de Robert Frost. Miranda : Revue pluridisciplinaire sur le monde anglophone. Multidisciplinary peer-reviewed journal on the English-speaking world , Laboratoire CAS (Cultures anglo-saxonnes), 2011, Samuel Beckett : Drama as philosophical endgame ?, ⟨10.4000/miranda.2111⟩. ⟨halshs-01276572⟩

Share

Metrics

Record views

170

Files downloads

129