Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Comment le nom passé est passé du langage courant à la terminologie grammaticale ?

Résumé : Cet article présente une séquence expérimentée dans trois classes de 3e, qui propose une réflexion articulant lexique et syntaxe, autour d’un mot transcatégoriel et très polysémique passé/passer. Elle aborde l’opposition aspectuelle non accompli/ accompli et discute son assimilation à l’opposition temporelle présent/ passé dans la terminologie des temps verbaux en français. Après un déroulé de la séquence commenté pas à pas sont présentés les ajustements retenus par les deux enseignantes l’ayant mis en œuvre et une analyse des productions d’élèves recueillies.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01266635
Contributor : Jean-Pierre Sautot Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, February 9, 2016 - 11:07:18 AM
Last modification on : Tuesday, May 10, 2022 - 4:00:15 PM
Long-term archiving on: : Saturday, November 12, 2016 - 4:16:12 AM

File

Scolagram n°1-Juin 2015Elalou...
Publisher files allowed on an open archive

Licence

Copyright

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01266635, version 1

Citation

Marie-Laure Elalouf. Comment le nom passé est passé du langage courant à la terminologie grammaticale ?. Scolagram -Revue de didactique de la grammaire, Universite de Cergy Pontoise, 2015, Enseigner/apprendre les oppositions aspectuelles. ⟨halshs-01266635⟩

Share

Metrics

Record views

83

Files downloads

498