Réflexion sur l’utilisation des sens dans l’iconographie médiévale

Résumé : L'image médiévale, en tant que production d'une société, pose un questionnement équivoque quant à la place accordée au domaine sensoriel. Comme dans la société elle-même, l'image privilégie certains sens au détriment d'autres. La représentation reflète ainsi une certaine méfiance envers le sensoriel et paradoxalement aussi la sublimation de quelques sens. L'interrogation d'œuvres produites entre le XIe et le XVe siècle démontre ainsi l'importance de l'interrelation des sens dans l'étude iconographique, et plus spécifiquement d'une mise en valeur de quelques-uns en tant qu'éléments favorisant la transmission. L'aspect purement sensoriel s'efface au profit de perceptions à visée plus spirituelle, parmi lesquelles celles de la remémoration.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
M.-L. Gélard et O. Sirost. Langages des sens, 86, Editions du Seuil, pp.65-80, 2010, Communications, 978-2-202-102255-1
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01265714
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : lundi 1 février 2016 - 14:38:05
Dernière modification le : mardi 2 février 2016 - 01:00:47

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01265714, version 1

Collections

Citation

Chrystel Lupant. Réflexion sur l’utilisation des sens dans l’iconographie médiévale . M.-L. Gélard et O. Sirost. Langages des sens, 86, Editions du Seuil, pp.65-80, 2010, Communications, 978-2-202-102255-1. 〈halshs-01265714〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

48