Une attaque castillane contre le Labourd en 1419 : portée militaire et enjeux stratégiques d’une algarade frontalière

Résumé : En août 1419 une attaque castillane dévasta Saint-Jean-de-Luz et Biarritz. L’écho de cette algarade frontalière a été recueilli par quelques chroniques, surtout du côté castillan, et à Bayonne dans trois lettres envoyées par la commune au roi d’Angleterre Henri V. Les rares historiens qui se sont penchés sur ces événements ne sont pas allés au-delà de la concomitance entre les faits survenus dans le Labourd et le rassemblement d’une flotte castillane qui devait aller chercher des troupes en Écosse pour les conduire en France. Un réexamen du dossier et la prise en compte de nouveaux éléments montrent que l’attaque du Labourd vint de la mer et non de la terre comme on le pensait. Elle mobilisa des moyens navals propres à la cote cantabrique soulignant ainsi le fort potentiel militaire de ces régions qui tiraient de la guerre sur mer des revenus importants.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01245942
Contributor : Michel Bochaca <>
Submitted on : Thursday, December 17, 2015 - 6:52:29 PM
Last modification on : Thursday, January 11, 2018 - 6:23:35 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01245942, version 1

Collections

Citation

Michel Bochaca. Une attaque castillane contre le Labourd en 1419 : portée militaire et enjeux stratégiques d’une algarade frontalière . Annales du Midi, Editions Privat, 2015. ⟨halshs-01245942⟩

Share

Metrics

Record views

130