Le geste professionnel des agents d’inspection vétérinaires des abattoirs : Rapport d'une Formation-Action-Recherche

Résumé : Le travail présenté dans ce rapport est le fruit d’une dynamique collective, marquée avant tout par l’engagement d’agents du MAAF dans leur travail, qu’ils soient techniciens, vétérinaires, référents nationaux abattoir, ou inspecteurs santé sécurité au travail. Le premier résultat de ce projet est donc cette dynamique collective construite alors que la plupart des agents ne se connaissaient pas au départ du projet. En ce sens, cette dynamique est une ressource essentielle pour dépasser les difficultés repérées dans ce travail et saisir les perspectives auxquelles il aboutit. Ce projet sur le geste professionnel a d’abord et avant tout une origine liée aux préoccupations du CHSCT Ministériel concernant les troubles musculo-squelettiques des agents d’inspection. Ce travail a permis de montrer la nature des sollicitations trouvées dans le travail : comme attendu, celles-ci- sont physiques, mais elles sont aussi cognitives et psychiques. Le geste professionnel est donc affaire de corps, de prise et de traitement d’information, de souci du travail bien fait, de reconnaissance sociale, de mise en jeu de son intégrité physique, et parfois de préservation de soi. Le geste professionnel est tout cela à la fois. Le comprendre, c’est se donner une chance d’opter pour des perspectives d’action pertinentes, qui ne peuvent dépendre des «seuls» services spécialisés en santé sécurité au travail. Ce travail collectif montre que le geste professionnel constitue d’abord et avant tout une question de qualité de l’inspection sanitaire. L’étude du geste professionnel met donc en avant à la fois le fort engagement des agents dans leur travail et diverses sources de fragilisation de leur activité : des moyens techniques de travail inadaptés ; des difficultés à gérer les frontières entre vie professionnelle et vie privée associées aux rythmes de travail (imprévisibilité des horaires, remplacements liés à l’absentéisme) ; des restrictions officielles et officieuses à gérer qui surexposent les agents ; des effectifs calculés au plus juste mettant immédiatement en difficulté les petites équipes en cas d’absentéisme ; des vacataires qui augmentent en nombre et à qui on demande le même travail, ce qui dévalorise les agents sortis de l’INFOMA tout en augmentant leur charge de travail ; la non anticipation des absences, etc. Les perspectives d’action sont concrètes et relèvent ainsi de plusieurs champs. Redonner des marges de manoeuvre aux agents et à l’encadrement de proximité est essentiel : cela se joue tant dans le fonctionnement quotidien que dans les projets de conception.
Document type :
Other publications
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01241326
Contributor : Fabien Coutarel <>
Submitted on : Thursday, December 10, 2015 - 1:02:43 PM
Last modification on : Tuesday, March 12, 2019 - 11:31:30 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01241326, version 1

Collections

Citation

Fabien Coutarel, Hugues Chambon, Loïc Bernard, Hérick Bouvier, Pierre Clavel, et al.. Le geste professionnel des agents d’inspection vétérinaires des abattoirs : Rapport d'une Formation-Action-Recherche. 2015. ⟨halshs-01241326⟩

Share

Metrics

Record views

484