Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Lire les didascalies: une lecture stéréoscopique

Résumé : Si les didascalies peuvent être définies comme un « texte à ne pas dire » lors des représentations théâtrales, elles sont néanmoins des textes à lire pour tout lecteur de pièces. L’histoire de la présentation matérielle des didascalies sur l’espace de la page imprimée montre comment s’est imposée, au cours du XVIIème siècle, une mise en page qui distingue didascalies et répliques, faisant de la discontinuité la spécificité du texte de théâtre. Cette discontinuité textuelle peut jouer un double rôle dans la lecture : celui d’aider le lecteur à mémoriser le texte par la création de paliers de rétrospection et celui de créer une dynamique de lecture par la préparation d’appuis visuels qui le propulsent vers la découverte de la suite du texte. Je propose ainsi de parler de stéréolecture ou de lecture stéréoscopique car le lecteur découvre immédiatement et simultanément dans la pièce didascalies et paroles attribuées aux personnages, doit les associer, les confronter et les ajuster, ce qui lui fait éprouver comme une sensation de relief et de profondeur dans sa découverte de l’action.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01238455
Contributor : Eve-Marie Rollinat-Levasseur <>
Submitted on : Saturday, June 13, 2020 - 3:52:09 PM
Last modification on : Monday, June 22, 2020 - 10:49:33 AM

File

Lire les didascalies - une lec...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01238455, version 1

Collections

Citation

Eve-Marie Rollinat-Levasseur. Lire les didascalies: une lecture stéréoscopique. Frédéric Calas. Le texte didascalique à l'épreuve de la lecture et de la représentation, Sud-Editions - Presses Universitaires de Bordeaux, p. 81-93, 2007. ⟨halshs-01238455⟩

Share

Metrics

Record views

168

Files downloads

35