Andréas DE SILVA. Nigra sum sed formosa

Abstract : Les vierges noires sont des effigies de la Vierge Marie qui appartiennent essentiellement à la production d'oeuvres sculpturales ou picturales entre le XIème et le XVème siècles. Selon l’église catholique, il n’y a aucun fondement théologique à leur couleur si ce n’est la référence au passage du Cantique des Cantiques (1. 5,6). La dévotion mariale très présente chez les compositeurs de la Renaissance se traduira également par de nombreuses mises en musique de ce texte comme cette version très originale d’Andréas DE SILVA, un chantre contemporain de Josquin DESPREZ et employé à la Chapelle Sixtine. Autour du timbre de plain chant répété obstinément en valeurs longues par la voix centrale (alto), les deux voix supérieures et inférieures déroulent en imitation de courtes arabesques décoratives.
Document type :
Other publications
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01233739
Contributor : Jacques Barbier <>
Submitted on : Wednesday, November 25, 2015 - 4:47:18 PM
Last modification on : Wednesday, November 6, 2019 - 1:48:04 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01233739, version 1

Collections

Citation

Jacques Barbier. Andréas DE SILVA. Nigra sum sed formosa. 2011, pp.4. ⟨halshs-01233739⟩

Share

Metrics

Record views

175