Skip to Main content Skip to Navigation
Other publications

Tomas Luis de VICTORIA. Caligaverunt oculi mei

Résumé : Tomas Luis de Victoria (1548-1611) se distingue comme étant le seul compositeur de son temps à n’avoir écrit que de la musique religieuse. Maître de chapelle puis chapelain, il s’attache à fournir de la musique polyphonique pour toutes les circonstances du calendrier liturgique. En 1585, il publie sous le titre d’Officium Hebdomadae Sanctae des musiques pour les offices de la semaine sainte (des Rameaux au Samedi saint). Les Psaumes, Leçons et Répons des matines sont arrangés en groupe de trois : les Nocturnes. 'Caligaverunt oculi mei' est le Répons du troisième Nocturne du Jeudi saint dont le déroulement défini précisément par l’Église est respecté scrupuleusement par le compositeur (cf. schéma décrit en dernière page de la partition).
Document type :
Other publications
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01233717
Contributor : Jacques Barbier <>
Submitted on : Wednesday, November 25, 2015 - 4:26:55 PM
Last modification on : Wednesday, November 6, 2019 - 1:48:04 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01233717, version 1

Collections

Citation

Jacques Barbier. Tomas Luis de VICTORIA. Caligaverunt oculi mei. 2011, pp.4. ⟨halshs-01233717⟩

Share

Metrics

Record views

265