Luca MARENZIO. O mille volte

Résumé : La musique des Intermèdes de la Pellegrina a du apparaître comme un tourbillon de nouveautés lorsqu'elles résonnèrent à Florence en 1589 pour le fastueux mariage de Ferdinand de Médicis avec la princesse Christine de Lorraine, petite fille de Catherine de Médicis, la mère du roi de France. Les compositeurs les plus réputés de l'époque comme Emilio de Cavalieri, Cristofano Malvezzi, Luca Marenzio, Giulio Caccini ou Jacopo Peri collaborent ainsi aux différentes facettes des six intermèdes, plus étonnants, inouïs les uns que les autres. Luca Marenzio compose toutes les musiques des intermèdes 2 et 3 dans des effectifs variés de 3 à 18 voix. O mille volte conclut joyeusement ce dernier intermède où Apollon tue le monstre à Delphes…
Document type :
Other publications
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01233641
Contributor : Jacques Barbier <>
Submitted on : Wednesday, November 25, 2015 - 3:05:52 PM
Last modification on : Wednesday, November 6, 2019 - 1:48:04 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01233641, version 1

Collections

Citation

Jacques Barbier. Luca MARENZIO. O mille volte. 2013, pp.8. ⟨halshs-01233641⟩

Share

Metrics

Record views

157