Améliorer la gouvernance territoriale de biens publics environnementaux au moyen d’institutions discursives

Abstract : Les auteurs adoptent ici une conception élargie de la gouvernance foncière. Ainsi, dans une perspective de développement territorial durable, ils analysent les conditions requises à une redéfinition des droits d’usage sur l’eau, ressource connexe au foncier. Cette analyse s’appuie sur l’exemple de mise en œuvre d’une Mesure Agro-Environnementale Territorialisée (MAET) à enjeu eau dans un territoire du bassin versant de l’Adour-Garonne. Elle montre notamment que le processus communicationnel entre les différents partenaires de la MAET joue un rôle déterminant dans les apprentissages conduisant les agriculteurs à adopter de nouvelles règles de gestion des sols et de l’eau. Elle fait ainsi apparaître que le recours aux méthodes délibératives, qualifiées d’institutions discursives, favorise une actualisation des raisons d’agir des agriculteurs et facilite leur adhésion à des valeurs morales ayant trait à la protection de ressources environnementales.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01228856
Contributor : Luis Orozco <>
Submitted on : Friday, November 13, 2015 - 9:18:34 PM
Last modification on : Thursday, March 14, 2019 - 3:06:04 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01228856, version 1

Collections

Citation

Jean Pierre del Corso, Charilaos Kephaliacos. Améliorer la gouvernance territoriale de biens publics environnementaux au moyen d’institutions discursives. Géographie, Économie, Société, Lavoisier, 2012, 14 (4), pp.393-409. ⟨halshs-01228856⟩

Share

Metrics

Record views

177