Univers de croyance, mondes possibles et contrefactuels chez François de Rosset

Résumé : Cette lecture des Histoires Tragiques tente de cerner les « univers de croyance » impliqués par le recueil (1619-1623), en partant de leur définition philosophique et linguistique. Une telle approche est liée à la notion de « monde possible » telle qu’elle émerge à la fin du Moyen Âge et telle qu’elle peut rendre compte de la frontière très perméable entre l’historiographie et l’écriture de fiction. L’outillage mental de l’époque ne consiste pas seulement dans les traités de poétique et de rhétorique, dans les préfaces aux romans, aux ouvrages historiques et aux traductions, mais aussi dans le substrat logique et métaphysique familier aux auteurs de cette époque et renouvelé par les courants néo-scolastiques du début des temps modernes.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01219046
Contributor : Marie-Luce Demonet <>
Submitted on : Wednesday, October 21, 2015 - 9:28:35 PM
Last modification on : Wednesday, November 6, 2019 - 1:48:04 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01219046, version 1

Collections

Citation

Marie-Luce Demonet. Univers de croyance, mondes possibles et contrefactuels chez François de Rosset. Les Histoires tragiques de François de Rosset, séminaire Pasquale, Bruna Conconi, Ruggiero Campagnoli, Anna Soncini, Oct 2009, Cesenatico, Italie. pp.71-103. ⟨halshs-01219046⟩

Share

Metrics

Record views

116