De la réussite scolaire à la réussite professionnelle : une continuité "naturelle" pour les enfants d'enseignants ?

Résumé : Notre questionnement prend appui sur la mise en évidence récente de l'existence d'un « effet enseignant » sur la réussite scolaire. Les enfants d'enseignants ont en effet les plus forts taux de réussite aux niveaux primaire et secondaire, notamment par comparaison avec les enfants de cadres (Caille & O'Prey 2005; Vanhoffelen 2010). Annie Da-Costa Lasne (2012) démontre que les pratiques éducatives parentales mises en place, même si elles n'expliquent pas totalement « l'effet enseignant », apportent des éléments de compréhension : éclectisme et cumul des pratiques de loisirs, alliance entre soutien et exigence, continuité entre la sphère scolaire et la sphère familiale. Une recherche collective en cours, à laquelle cette communication se rattache, a entrepris d'analyser de façon approfondie les stratégies éducatives parentales des parents enseignants (recherche coordonnée par Agnès Van Zanten dans le cadre du LIEPP/Sciences Po). Pour lors, peu de recherches ont analysé l'orientation dans l'enseignement supérieur des enfants d'enseignants ni leur accès au marché du travail. On peut penser que les conditions de réussite scolaire que les enfants d'enseignants réunissent ne les conduisent pas nécessairement vers les filières donnant accès aux emplois les mieux rémunérés, filières impliquant des valeurs et des ambitions qui peuvent être éloignées de celles que les enseignants valorisent dans leurs modèles éducatifs, et supposant également des ressources économiques que les enseignants ne peuvent pas, ou ne souhaitent pas, mobiliser pour leurs enfants. Se pose alors la question de la façon dont la réussite scolaire des enfants d'enseignants est réinvestie au moment de choisir une orientation professionnelle. Nous nous poserons la question des ressorts sur lesquels reposent leurs processus d'orientation, ce qu'ils mettent en jeu en termes de rapport à la scolarité et au monde du travail. La méthodologie mise en œuvre portera sur une analyse secondaire de données issues de la statistique publique française. Nous mobiliserons principalement les enquêtes Emploi de l'INSEE. En raison de leurs effectifs (plus de 100.000 individus interrogés chaque trimestre, qu'il est possible de regrouper en ménages), les enquêtes Emploi permettent de construire un échantillon suffisamment important de parents enseignants (PCS 34 « professeurs, professions scientifiques » et 42 « Professeurs des écoles, instituteurs et assimilés ») dont on pourra alors comparer les trajectoires des enfants avec les trajectoires des enfants d'autres catégories socioprofessionnelles. Nous veillerons à observer la composition socioprofessionnelle des ménages ainsi qu'à dissocier les parcours des fils et des filles, puisque dans les choix d'orientation s'articulent les effets de l'origine sociale et du sexe (MEN 2013).
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01207946
Contributor : Bertille Theurel <>
Submitted on : Thursday, October 1, 2015 - 3:44:44 PM
Last modification on : Friday, June 14, 2019 - 1:24:58 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01207946, version 1

Collections

Citation

Géraldine Farges. De la réussite scolaire à la réussite professionnelle : une continuité "naturelle" pour les enfants d'enseignants ?. La sociologie, une science contre nature ?, Association Française de Sociologie, Jun 2015, Saint Quentin en Yvelines, France. ⟨halshs-01207946⟩

Share

Metrics

Record views

452