Police, réseaux sociaux, racisme

Résumé : Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter) permettent à la police de communiquer directement avec la population. Or, dans les sociétés contemporaines, la légitimité de la police est une question centrale. La récurrence des émeutes dans les quartiers pauvres des minorités ethniques, en Europe et aux Etats-Unis, montre que la police souffre d'un déficit de légitimité auprès de cette partie de la population. Il existe plusieurs façons dont la police essaie d'augmenter sa légitimité auprès des minorités ethniques pauvres. La communication n'est que l'une de ses façons, et les réseaux sociaux ne sont qu'un des moyens de communiquer (mais c'est un moyen nouveau). Ce qui est intéressant avec l'articulation réseaux sociaux / police, c'est la question du racisme.
Type de document :
Article dans une revue
POLI - Politique de l'image, Belles Lettres, 2015, Techno-racismes, pp.98-105
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01199610
Contributeur : Francois Bonnet <>
Soumis le : mardi 15 septembre 2015 - 16:40:20
Dernière modification le : vendredi 18 septembre 2015 - 01:04:23
Document(s) archivé(s) le : mardi 29 décembre 2015 - 07:19:40

Fichier

Bonnet2015POLI.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01199610, version 1

Collections

Citation

François Bonnet. Police, réseaux sociaux, racisme. POLI - Politique de l'image, Belles Lettres, 2015, Techno-racismes, pp.98-105. 〈halshs-01199610〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

222

Téléchargements de fichiers

141