L’apport du numérique aux sciences historiques: exemple d’une analyse computationnelle des archives Werner

Résumé : Le comité Werner a publié en 1970 le premier rapport sur une Union économique et monétaire en Europe, près de 20 ans avant le comité Delors. Comment en faire l'histoire sans en lire humainement les sources? Au travers de cette petite provocation, l'auteur tente d'analyser les enjeux des méthodologies computationnelles de lecture distante appliquées aux sciences historiques.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Pierre Werner et l’Europe : pensée, action, enseignements / Pierre Werner and Europe: His Approach, Action and Legacy, PIE Peter Lang, 2015, 978-2-87574-268-1. <http://www.peterlang.com/index.cfm>
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01192882
Contributeur : Frédéric Clavert <>
Soumis le : vendredi 10 juin 2016 - 10:06:16
Dernière modification le : mardi 14 juin 2016 - 01:09:18

Fichiers

CLAVERT-Werner_computationnelC...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01192882, version 1

Collections

Citation

Frédéric Clavert. L’apport du numérique aux sciences historiques: exemple d’une analyse computationnelle des archives Werner. Pierre Werner et l’Europe : pensée, action, enseignements / Pierre Werner and Europe: His Approach, Action and Legacy, PIE Peter Lang, 2015, 978-2-87574-268-1. <http://www.peterlang.com/index.cfm>. <halshs-01192882>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

148

Téléchargements du document

64