Les Bǎiyuè 百越, ou les “pays des (horticulteurs/mangeurs de) tubercules”

Résumé : Les Mémoires Historiques (Shǐjì 史記 / 史记) de Sīmǎ Qiān 司馬遷 (-145/-86) nous révèlent la première attestation des Bǎiyuè (bǎiyuè 百越), expression par laquelle les Chinois désignaient les populations au sud du fleuve Yángzǐ. Les caractères utilisés sont des phonogrammes qui transcrivent des vocables non chinois ; la signification de l’expression Bǎiyuè ne peut s’expliquer par le sens propre des caractères composants, ici bǎi 百 “cent” et yuè 越 “hache de guerre”. Il faut donc procéder à une restitution de leur prononciation et la comparer aux désignations ethniques anciennes et actuelles. Les règles de la phonétique historique permettent de restituer p.rak wat en chinois archaïque (Old Chinese). On va proposer d’interpréter yuè 越 wat par “territoire délimité” et bǎi 百 p.rak par “taro, tubercule comestible”, puis on développera la justification de ces significations.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [48 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01180963
Contributor : Alexis Michaud <>
Submitted on : Tuesday, July 28, 2015 - 3:54:34 PM
Last modification on : Wednesday, July 17, 2019 - 2:46:36 AM
Long-term archiving on : Thursday, October 29, 2015 - 11:04:00 AM

File

Ferlus2011_BaiYue.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01180963, version 1

Collections

Citation

Michel Ferlus. Les Bǎiyuè 百越, ou les “pays des (horticulteurs/mangeurs de) tubercules” . 24e Journées de Linguistique de l’Asie Orientale, Centre de Recherches Linguistiques sur l’Asie Orientale (EHESS-CNRS), Jun 2011, Paris, France. ⟨halshs-01180963⟩

Share

Metrics

Record views

245

Files downloads

210