La marche à pied entre loisir et déplacement

Résumé : Il y a deux manières opposées de mettre un pied devant l'autre ou, plus précisément, d'en parler. La première est la "marche-loisir", représentée par une abondance de termes (promenade, visite, balade, randonnée, trekking, etc.), qui monopolise parfois le mot "marche" tout seul. Choisie et réalisée pour elle-même, elle attire l'attention des médias de masse, de l'intelligentsia, des institutions associatives, des collectivités locales ainsi que des forums de discussion. La seconde façon de marcher est la "marche-déplacement", qui brille par son absence dans les discours de ces acteurs et par son omniprésence dans la vie quotidienne. Le déplacement pédestre n'est qu'un moyen de se rendre à un endroit pour y réaliser autre chose, et souvent n'est pas la conséquence d'un choix. L'article montre comment cette dichotomie culturelle s'exprime dans les "Rêveries du Promeneur Solitaire" de Rousseau et comment elle est inlassablement répétée dans de récents ouvrages à succès.
Type de document :
Article dans une revue
La Géographie - Acta Geographica, Société de Géographie, 2015, pp.12-15
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01178705
Contributeur : Jérôme Monnet <>
Soumis le : lundi 20 juillet 2015 - 16:47:25
Dernière modification le : mardi 20 décembre 2016 - 14:20:54
Document(s) archivé(s) le : mercredi 21 octobre 2015 - 11:02:58

Fichier

Monnet2015-marche-La_geographi...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01178705, version 1

Collections

Citation

Jérôme Monnet. La marche à pied entre loisir et déplacement. La Géographie - Acta Geographica, Société de Géographie, 2015, pp.12-15. 〈halshs-01178705〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

447

Téléchargements de fichiers

356