Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La science parfaite. Savants et savantes chez Poulain de la Barre

Marie-Frédérique Pellegrin 1
1 CERPHI
IHPC - Institut d'Histoire de la Pensée Classique, IHRIM - Institut d’Histoire des Représentations et des Idées dans les Modernités
Résumé : Le philosophe François Poulain de La Barre (1647-1723) réfléchit aux conditions nécessaires pour fonder une nouvelle science d’inspiration cartésienne. Parfaite et universelle, celle-ci s’oppose au savoir de type scolastique en remettant en question la distinction traditionnelle entre le savant et le vulgaire. Poulain entend démontrer que la véritable réforme de la science suppose une féminisation de ses acteurs. Les femmes se caractérisent en effet par le désir naturel de se comprendre elles-mêmes, or la véritable science se définit justement comme connaissance de soi-même. Elles ont, de plus, une capacité tout aussi naturelle de la diffuser autour d’elles, capacité qui manque à la plupart des hommes. Avec l’émergence de savantes aux côtés des savants, le sage pourra enfin sortir de son statut ambigu d’« esprit fort ».
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01177861
Contributor : Ihpc Hal <>
Submitted on : Friday, July 17, 2015 - 11:31:39 AM
Last modification on : Wednesday, February 24, 2021 - 1:16:05 PM

Identifiers

Citation

Marie-Frédérique Pellegrin. La science parfaite. Savants et savantes chez Poulain de la Barre. Revue philosophique de la France et de l'étranger, Presses Universitaires de France, 2013, Penser au féminin au XVIIe siècle, 138 (3), pp.377-392. ⟨10.3917/rphi.133.0377⟩. ⟨halshs-01177861⟩

Share

Metrics

Record views

217