“C’est un mérite de savoir se restreindre et finir” : Le Diable boiteux de Lesage de 1707 à 1726

Résumé : Le Diable boiteux de 1707 est une sorte de roman-recueil, reposant sur le fil des observations satiriques qui peuvent être augmentées à l’infini. La somme des parties ne constitue pas un tout et ne converge vers aucun dénouement. La re-composition du roman en 1726 correspondrait alors davantage aux attentes du lectorat de la fin du XVIIIe au XXe siècle en matière de « roman ». L'article montre que le roman de 1726 est peut-être moins « conformiste » qu’il n’y paraît et que la structure « fermée » du roman est un leurre ironique qui remet en cause le sens même du roman. Le Diable boiteux de 1726 loin d’être la version « bourgeoise » du premier s’insère parfaitement dans le mouvement critique du siècle mettant en question la crédulité par une réflexion de la fiction sur elle-même.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01177547
Contributor : Ihpc Hal <>
Submitted on : Friday, July 17, 2015 - 8:57:15 AM
Last modification on : Thursday, November 21, 2019 - 1:46:16 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01177547, version 1

Citation

Christelle Bahier-Porte. “C’est un mérite de savoir se restreindre et finir” : Le Diable boiteux de Lesage de 1707 à 1726. Escola, Marc and Sermain, Jean-Paul. La partie et le tout : la composition du roman, de l'âge baroque au tournant des Lumières, Peeters, pp.403-413, 2011, La république des lettres, 978-90-429-2389-8. ⟨halshs-01177547⟩

Share

Metrics

Record views

102